David, de Tradesana :

« Les prix des citrons bio à Perpignan sont la référence pour toute l'Europe »

Málaga est la première province productrice de citrons en Andalousie. Selon l'estimation de la saison 2022/23 du gouvernement régional andalou, Málaga représentera 54 % de la récolte de la région autonome, bien qu'une baisse de 20,9 % de la production soit attendue. Ce sera bien plus important que la réduction de la récolte nationale - qui sera d'environ 10 % - et comme l'explique David de Tradesana, c'est une conséquence de la sécheresse que traverse la région.

« Le manque de pluie fait qu'en ce moment nous trouvons des petits calibres dans les champs, les fruits ne mûrissent pas correctement et il y a quelques problèmes de qualité. Ce phénomène n'est pas seulement observé ici à Málaga avec les citrons, il est généralisé dans toute l'Espagne et peut même être observé dans d'autres produits comme les oranges, les mandarines, les pomelos ou les avocats », explique le représentant commercial de l'entreprise spécialisée dans les produits biologiques. « En fait, le début de la saison a été compliqué parce que tout cela, ajouté à la crise de la consommation en Europe, fait que, malgré une production moindre, les prix ne sont pas ceux que l'on attendait et les ventes sont un peu lentes. » 

En effet, la normalisation de la consommation de fruits et légumes après l'augmentation observée pendant la pandémie a été suivie d'une baisse inattendue causée par la hausse de l'inflation de ces derniers mois, qui a laissé une nouvelle marque sur la consommation au niveau européen. « Et cela s'est ressenti dans les prix des fruits, notamment des produits biologiques. Actuellement, les problèmes de consommation sont les mêmes dans toute l'Europe, principalement en raison de la hausse des prix de l'énergie, et ce sont surtout les produits biologiques qui souffrent le plus en termes de consommation », remarque David. « C'est un produit plus cher et maintenant que les gens font plus attention à leur économie, en plus d'une consommation plus faible, il peut y avoir des clients qui passent des produits biologiques aux produits conventionnels. » 

« Nous travaillons sur le marché national et également sur le marché européen ; nos principaux clients sur le continent sont la France, l'Allemagne, l'Angleterre et les Pays-Bas. Mais les prix sont très similaires dans tous les pays car les prix du produit à Perpignan sont considérés comme des prix de référence en Europe et cela signifie qu'il n'y a pas de marché qui se démarque actuellement en termes de prix. » 

« Malgré la situation actuelle, dans laquelle la sécheresse, l'inflation et l'incertitude des marchés se sont conjuguées, à Tradesana nous avons pleinement confiance dans la solidité du marché biologique. Il se consolide depuis de nombreuses années sur la base du bon travail des producteurs et des commercialisateurs du secteur, ainsi que dans la réponse et la confiance des consommateurs, et nous sommes pleinement convaincus qu'une fois cette période d'incertitude économique et de mauvais temps passée, le marché retrouvera la croissance et la force dont il a fait preuve jusqu'à présent. » 

« Nos clients de citron bio sont fidèles aux produits espagnols » 
L'Espagne est le premier acteur mondial sur le marché du citron frais et le premier producteur de ce produit biologique dans l'Union européenne. La surface dédiée à la production d'agrumes biologiques a rapidement augmenté ces dernières années dans le pays. Rien qu'en Andalousie, qui selon les données fournies par le Ministère de l'Agriculture représentait 53 % du total des hectares d'agrumes biologiques en 2021, l'année dernière a augmenté de près de 2 000 hectares par rapport à 2020. Et Malaga, avec plus de 27 % du total de la région, est le principal producteur andalou d'agrumes biologiques.

« Dans le segment des citrons biologiques, nous avons la concurrence de pays comme l'Italie et la Grèce ; de l'Argentine de moins en moins, cette année je n'ai même pas entendu dans le secteur qu'il y avait eu des problèmes avec les citrons argentins. Mais nos clients de citron biologique sont fidèles au produit espagnol et ils font tous toute la saison espagnole avec nous, car nous avons du produit disponible d'août à juillet », se souvient David.

« A Málaga, il y a aussi eu une floraison intempestive » 
Le climat des régions méditerranéennes, où la production est centralisée en Espagne, permet de produire des fruits toute l'année. Mais cette année, un automne plus chaud que la normale a fait que les arbres ont fleuri trop tôt dans de nombreuses zones de culture.

« Ici, à Málaga, j'ai également entendu dire que les arbres fleurissaient au mauvais moment. Le problème est que, en ne fleurissant pas au moment normal, le froid de l'hiver ou les pluies pourraient faire en sorte que les fruits ne se fixent pas et que la production, qui cette année est déjà inférieure à celle de la saison dernière, surtout en Verna, pourrait être affectée pour la saison prochaine. »

Pour plus d'informations : 
Tradesana
Tél. : +34 952 847 351
Pizarra, Malaga (Espagne)
info@tradesana.com 
https://tradesana.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)