L'accord de libre-échange entre la Chine et l'Équateur va stimuler le commerce de produits

« Notre pitaya jaune équatorienne prête pour la Chine »

Les relations diplomatiques et commerciales entre la Chine et l'Équateur vont bon train. Selon un rapport de Reuters, le président équatorien Guillermo Lasso a déclaré le 3 janvier qu'un accord de libre-échange avait été conclu avec la Chine. Grâce à cet accord, les produits équatoriens seront exportés en priorité vers la Chine, et les fabricants du pays pourront obtenir des équipements et des produits chinois à moindre coût. Le 4 janvier, le ministère chinois des affaires étrangères a confirmé que les négociations sur l'accord de libre-échange Chine-Équateur progressaient bien.

Francisco Ortega est directeur général de Finca Procel cia ltda, une entreprise qui se consacre à l'exportation de fruits exotiques frais de l'Équateur vers le monde entier.

Il est enthousiasmé par l'évolution du commerce entre les deux pays et par l'opportunité que représente la récolte de pitahaya jaune de l'Équateur. En septembre 2022, Francisco s'est réjoui du respect par l'Équateur des exigences phytosanitaires pour les exportations vers la Chine : « Je voulais vous dire que nous sommes très heureux, nous avons satisfait aux exigences phytosanitaires pour pouvoir envoyer la pitahaya de l'Équateur vers la Chine. Nous espérons pouvoir envoyer nos premières cargaisons de pitahaya bientôt, si possible avant les célébrations de la fête du printemps en Chine. »

« L'Équateur arrive à ses fins après avoir essayé pendant 8 ans d'entrer directement sur ce marché. Nous avons participé à Asia Fruit Logistica l'année dernière et nous sommes conscients que nous ne pourrons pas répondre à la demande de la Chine, car c'est un marché très vaste. Mais nous sommes enthousiastes car nous pouvons ainsi durabiliser le prix de nos fruits exotiques. Nous sommes à la fois heureux et nerveux, car c'est un marché très compétitif. Mais nous sommes convaincus que, grâce à la signature de l'accord de libre-échange, nous pourrons introduire davantage de produits équatoriens en Chine. »

Entre-temps, l'Équateur a également obtenu l'accès au marché du Pérou voisin. L'entreprise Finca Procel a effectué l'une des premières expéditions de fruits exotiques vers le Pérou : « Notre entreprise a effectué la première expédition de pitahaya jaune et les consommateurs sont très heureux car le prix s'est amélioré tant pour les consommateurs que pour les producteurs. Le Pérou a une population qui aime beaucoup nos fruits. En ce moment même, et pour la première fois dans notre secteur, notre entreprise construit une station de conditionnement qui prend en charge la sécurité alimentaire, la traçabilité et les protocoles Covid 19 pour le commerce de notre pitahaya. Cela profitera aux exportations internationales, également vers la Chine. »

Son entreprise a également investi dans une machine de tri et de lavage pour automatiser ses processus, qui se trouve dans une station de conditionnement récemment construite. Une fois que le marché chinois sera totalement ouvert aux exotiques équatoriens, la pitahaya jaune sera prête à être exportée.

Pour plus d'informations : 
Francisco Ortega
Finca Procel cia ltda.
info@pitahayapalora.com 
whastapp : +593995133465
we chat : +593988840791


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)