L'Association Espagnole des Fabricants de Légumes Surgelés (ASEVEC), un groupe composé de huit entreprises représentant 95 % de la production nationale, a annoncé une baisse de la production de légumes surgelés de plus de 8 %.

Cette baisse représente un changement radical dans la tendance de croissance qui se maintient depuis plus de 10 ans et qui a consolidé l'industrie espagnole des légumes surgelés comme l'une des plus avancées et compétitives au niveau international.

La baisse des chiffres de production est essentiellement due à des conditions météorologiques très défavorables qui, selon l'Agence Météorologique Espagnole, ont confirmé que 2022 est la troisième année la plus sèche depuis 1961.

Par catégories, parmi les légumes dont le volume est le plus élevé, la chute de la production de pois se distingue, avec plus de 35 %, suivie par les épinards (-23 %), les oignons (-23 %), les pommes de terre (-19 %), les courgettes (-19 %) et les haricots verts (-19 %). Parmi les quelques catégories qui sont restées stables ou qui ont légèrement augmenté leur production, le brocoli, qui a augmenté de 8 %, et le riz, qui a augmenté de 7 %, se distinguent.

Outre la baisse de la production, le secteur est également confronté à une hausse des coûts des matières premières, principalement l'énergie et les engrais. « Il faut faire des efforts importants pour renforcer encore la compétitivité de nos entreprises au niveau international et amortir au maximum l'impact sur les prix de vente, comme le secteur l'a fait ces dernières saisons », a déclaré José Félix Liberal, président de l'association.

« L'agriculture espagnole joue un rôle clé au niveau mondial, sachant que la surface et le traitement des cultures, les méthodes de transformation des aliments et la qualité des produits proposés positionnent notre pays comme l'un des leaders du secteur », conclut le président de l'association.

Pour plus d'informations : 
Asevec 
info@asevec.com  
www.hoyverdurascongeladas.com