Le marché du poivron connaît actuellement différentes évolutions à travers le monde. Aux Pays-Bas, les prix sont élevés en raison de la fin de la saison nationale, tandis qu'au Royaume-Uni, la demande de poivrons espagnols importés se porte bien. Le marché français connaît actuellement une offre excédentaire, la fin de la saison nationale coïncidant avec l'arrivée des produits espagnols. En Italie, la saison a également été prolongée en raison du temps chaud. Les températures élevées ont provoqué des turbulences sur le marché espagnol. En Afrique du Sud, les prix des poivrons ont chuté après avoir atteint des sommets extrêmes, la production locale arrivant sur le marché. Parallèlement, la Chine a exporté ses premiers poivrons vers la Russie, tandis qu'en Amérique du Nord, l'offre et les prix des poivrons sont en hausse.

Pays-Bas : excellents prix des poivrons pendant la saison néerlandaise
La saison des poivrons néerlandais est terminée. Un vendeur de poivrons néerlandais estime que la saison a été satisfaisante en termes de prix du début à la fin, avec une légère baisse au cours de l'été. La saison a démarré beaucoup plus lentement que d'habitude. En Espagne, les poivrons ont également connu une phase de croissance difficile au début de l'année 2023, si bien que la demande commerciale de poivrons néerlandais a été relativement précoce. La combinaison d'une demande précoce plus élevée de la part des détaillants européens pour les poivrons néerlandais et d'une offre moins importante a permis de maintenir d'excellents niveaux de prix au début de la saison.

Royaume-Uni : bonne demande de poivrons
La saison d'importation des poivrons espagnols a commencé au Royaume-Uni, les premiers poivrons rouges, verts et jaunes sont arrivés au début du mois de novembre.

Un importateur travaillant avec des producteurs d'El Ejido, dans le sud de l'Espagne, a déclaré qu'il recevait des poivrons depuis quelques semaines et que les volumes étaient bons.

« Tous les poivrons sont cultivés dans des polytunnels, si bien que le temps humide ne les affecte pas. L'été a été particulièrement chaud, mais la qualité que nous recevons est excellente. »

Les saisons des poivrons néerlandais et britanniques viennent de se terminer. La demande sur le marché britannique est donc bonne. Il a fallu environ une semaine pour que les prix rattrapent leur retard, car la saison néerlandaise s'est achevée sur des prix bas. L'entreprise importe chaque semaine de bons volumes de poivrons avant de les distribuer, ce qui permet aux grossistes d'obtenir des produits en plus petits volumes et leur offre une continuité en termes de prix et d'approvisionnement.

France : fin de la production française
La saison de production française touche à sa fin, indique un opérateur. « Mais d'importants volumes sont encore présents. On constate une surproduction globale due aux conditions météorologiques. » Il y a donc encore beaucoup de poivrons français en stock, alors que la production espagnole arrive sur le marché français, et que les distributeurs se sont déjà tournés vers les produits espagnols. Les prix des poivrons français, quant à eux, « ne sont pas avantageux et surtout pas cohérents avec des coûts de production normaux ».

Italie : les températures élevées prolongent la saison
En Italie, les poivrons sont cultivés dans différentes régions et sont achetés par 62 % des ménages italiens, en particulier dans le sud et dans les îles. En Sicile, la récolte est en cours depuis la mi-octobre ou la fin octobre avec des plantes en excellente condition grâce aux températures plus chaudes du mois d'octobre, permettant ainsi d'obtenir un meilleur rendement. Contrairement au début de la saison, les prix des poivrons diminuent et se situent actuellement autour de 1,00 €/kg pour les variétés jaunes et vertes. La principale variété cultivée est le Lamuyo, qui est commercialisé exclusivement en Italie. Le pays n'est pas autosuffisant en poivrons et doit les importer d'Espagne ainsi que des Pays-Bas. À Senise (Basilicate), la récolte des poivrons s'est achevée il y a quelques jours pour plusieurs producteurs, grâce aux températures record des mois de septembre et d'octobre. Celles-ci ont prolongé la saison, qui a commencé avec un mois de retard environ, suite aux retards de plantation causés par les abondantes pluies de mai/juin.

Dans le nord de l'Italie, la Vénétie est l'une des principales régions concernées. Un éminent producteur indique que la récolte dans son exploitation se concentre de la fin juin à la fin septembre. Mais cette année, en raison des températures élevées de l'automne, il a récolté des poivrons jusqu'à la mi-novembre. Les prix pratiqués pendant ce mois n'étaient pas satisfaisants, autour de 1,50 €/kg. Toutefois, quelques semaines plus tôt, les prix ont atteint 2,50 €/kg pour la meilleure production de première qualité. Globalement, les prix de 2023 ont été inférieurs à ceux de 2022. Outre les produits italiens, les lots espagnols jaunes et rouges de calibre 80/100 ou 90/100, en cartons ou en vrac, sont actuellement présents sur les principaux marchés de gros à un prix courant de 1,5 à 2,40 €/kg.

Espagne : période « turbulente » pour le marché du poivron
Les prix des légumes de serre sont élevés en ce moment à Almeria. Les poivrons, comme toujours, restent relativement stables, avec de bons prix.

Cette campagne de poivrons traverse une période quelque peu turbulente. Les fortes chaleurs de juillet et d'août, lorsque les poivrons ont été plantés dans les serres, ont influencé la floraison. Une grande partie de celle-ci a été perdue, ce qui signifie que les volumes ont été généralement faibles à cette époque et que la qualité des premiers poivrons n'a pas été bonne. Cependant, avec l'amélioration des températures, cette situation a déjà été surmontée et les prix se maintiennent actuellement à un niveau adéquat.

Les prix du poivron californien sont supérieurs à 1 € pour toutes les couleurs : entre 1,10 et 1,21 € pour le kilo de poivron vert, entre 1,07 et 1,15 € pour le jaune et entre 1,48 et 1,57 € pour le rouge. Le Lamuyo rouge (principalement consommé sur le marché intérieur) a atteint 1,79 € le kilo aux enchères, les poivrons italiens (longs poivrons verts) se situent entre 1,00 et 1,17 € tandis que le poivron de Palerme, bien au-dessus, est à 2,58 € le kilo.

« Les prix ne sont pas mauvais, mais il faut tenir compte du fait que la chaleur du début de la saison a entraîné un manque à gagner en termes de volumes pour les agriculteurs, rappelle un producteur et exportateur d'Almeria. Espérons donc qu'ils pourront récupérer des volumes d'ici avril/mai, lorsque la saison d'Almeria se terminera pour laisser place aux productions de Murcie et des régions du Levant, afin que le bilan de la saison soit positif. »

Afrique du Sud : baisse des prix du poivron
Les prix extrêmement élevés du poivron observés ces derniers mois ont finalement baissé de 40 % en raison de la hausse des températures estivales dans le centre de l'Afrique du Sud et de l'augmentation de l'offre.

« Les prix des poivrons sont retombés à R15,23/kh [0,74 €] au cours de la semaine dernière, essentiellement en raison de l'augmentation des volumes et de la baisse de la demande », déclare un économiste agricole, notant que les prix des poivrons jaunes et rouges ont particulièrement baissé.

La production de poivrons augmente généralement vers la fin de l'année.

Les poivrons verts se négocient actuellement à 12,36 rands (0,6 €), les poivrons rouges à 18,75 rands (0,9 €) et les poivrons jaunes à 21,38 rands/kg (1,05 €).

Chine : première cargaison de poivrons exportée vers l'Europe centrale
Le 18 novembre, la ville de Haidong, dans le nord-est de la Chine, a exporté sa toute première cargaison de poivrons colorés vers la Russie. À partir de maintenant, plus de 80 tonnes de poivrons colorés seront expédiées par lots vers la Russie et les pays d'Europe centrale. Cette première livraison contenait 20 tonnes de poivrons. Selon les rapports, le rendement des poivrons colorés cultivés dans le district de Ledu atteint 4 000 kilogrammes par mu, avec des fruits charnus et une qualité optimale, répondant aux normes d'exportation. Afin d'élargir davantage le marché des ventes de fruits et légumes locaux à l'échelle internationale, le district de Ledu s'inscrit dans le réseau chinois « la Ceinture et la Route », ouvrant la Russie et d'autres marchés de légumes européens.

Selon d'autres sources, à en juger par les réactions actuelles du marché, compte tenu de l'impact des prix bas de l'année dernière, la zone de plantation et l'offre de poivrons doux, cette année, sont relativement faibles. Les stocks principaux sont disponibles d'avril à mai. La majeure partie de la production de poivrons est vendue localement ou régionalement.

Amérique du Nord : les prix des poivrons devraient augmenter
L'offre de poivrons en Amérique du Nord-Est normale pour cette période de l'année ; elle a même légèrement augmenté.

La production est actuellement en cours à Coachella, en Californie. Dans l'Est, la production de poivrons augmente en Floride, tandis que la production de la Géorgie a été affectée par l'ouragan Idalia. Le Mexique a commencé sa production un peu plus tôt en raison des périodes de plantation. On s'attend à ce que le volume global en provenance du Mexique soit égal ou inférieur aux niveaux de l'année précédente en raison de la faiblesse du dollar américain par rapport au peso mexicain. Parallèlement, la production sous serre canadienne s'achève aux alentours de fin novembre-début décembre, mais l'approvisionnement se poursuivra en provenance du Mexique et de l'Espagne.

Quant à la demande, elle est dans la moyenne pour les poivrons, mais la consommation augmentera au cours des prochaines semaines, en particulier pendant les fêtes de fin d’année. Les prix sont stables à l'heure actuelle, mais ils devraient augmenter pendant les fêtes.

À l'avenir, l'offre de poivrons diminuera lorsque la saison des poivrons canadiens se terminera. Des pénuries se produisent généralement jusqu'à ce que la région suivante, Culiacan, au Mexique, commence sa production.

La semaine prochaine : aperçu du marché mondial des mangues !