Horticulture

Espagne : le remplacement du nitrate de calcium par du sulfate de calcium évite la pollution des sols

Des chercheurs de l'Université polytechnique de Carthagène (UPCT) et une entreprise d'engrais ont mis au point un nouveau protocole d'application de sulfate de calcium en remplacement du nitrate de calcium dans les cultures de fruits et légumes. Cela a pour but d'éviter la contamination des sols. Dans une déclaration, l'UPCT a expliqué qu'il s'agit d'une étude menée par l'École d'ingénierie agricole et Sulfato Cálcico del Mediterráneo SL, Grupo Torralba, au cours de ces quatre dernières années. Le nouveau système a été appliqué aux cultures de nectarines, de citrons, de raisins de table biologiques, de mandarines et de pommes.

Le sulfate de calcium est utilisé comme engrais pour améliorer la texture des sols agricoles, ainsi que pour réduire la salinité du sol due à l'utilisation régulière d'eau à forte teneur en sel. Au cours des dernières années, il a été utilisé dans des eaux de mauvaise qualité dans la majeure partie du sud-est du pays. Cela a entraîné la salinisation d'une grande partie du sol.

Le nouveau protocole remplace le nitrate de calcium synthétique en fertirrigation par du sulfate de calcium, un produit écologique et naturel. En plus de l'avantage environnemental, son prix est également très bas, comme l'explique le chercheur Francisco Artés.

Le développement, a souligné ce chercheur, revêt une importance particulière pour la grande majorité des cultures de la vallée du Guadalentín, du Campo de Cartagena, de la Vega Media et de la région Nord-Ouest, où les essais ont été réalisés. En effet, il évite la pollution des sols et des eaux par les nitrates. Rien que dans les environs de la Mar Menor, zone classée vulnérable par le Ministère de l'agriculture, on cultive quelque 30 000 hectares de fruits et légumes.

L'entreprise Sulfato Cálcico del Mediterráneo S.L. se consacre à la commercialisation du sulfate de calcium dihydraté, parfois appelé gypse agricole, extrait dans les carrières de la ville d'Almeria de Sorbas, propriété du Groupe Torralba.

Source : EFE


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)