Malgré les efforts de SA Citrus

« L'UE maintient ses mesures protectionnistes agressives à l'égard du Citrus Black Spot »

Malgré l'une des meilleures saisons jamais enregistrées en Afrique du Sud en termes de prévention des symptômes du Citrus Black Spot (CBS) sur les fruits arrivant aux frontières européennes, l'Union européenne semble déterminée à répondre par une froideur administrative sans faille à tout effort de l'Afrique du Sud.

Lors d'une réunion qui s'est tenue ce mardi à Bruxelles entre la direction générale de la santé et de la sécurité alimentaire de l'UE, le ministère de l'agriculture, des forêts et de la pêche et une délégation de producteurs d'agrumes de l'Afrique du Sud, l'UE a reconnu contre toute attente la saison 2009 comme une bonne année. Toutefois, elle n'a manifesté aucun intérêt à revoir sa position sur la CBS en tant qu'organisme de quarantaine, exigeant la pleine conformité et refusant de considérer toute demande raisonnable d'assouplissement des procédures excessive et non applicable concernant le ravageur en question.

SA a exporté plus de 800 000 tonnes d'agrumes vers l'UE au cours de la campagne 2018 (jusqu'à 40 000 conteneurs). Seul deux cargaisons ont toutefois été interceptées avec des symptômes de CBS. Aucun d'entre eux n'a été testé comme étant des champignons viables. Au cours des quatre dernières années, l'Afrique du Sud a fait preuve d'une énorme capacité à atténuer le risque de symptômes du CBS, même si le pays n'est pas d'accord avec l'UE pour dire que le CBS représente une menace pour cette dernière.

Une récente étude indépendante réalisée par le très réputé Bureau for Food and Agricultural Policy institute a révélé que les coûts de l'industrie des agrumes en Afrique du Sud associés aux protocoles du CBS et aux mesures proactives représentent un chiffre impressionnant de 1,86 milliard de rand (118 millions €), montant qui ne saurait être soutenable. En outre, les protocoles du CBS exigent également des programmes intensifs de pulvérisation chimique, ce qui va à l'encontre d'une évolution mondiale vers une réduction de la production de résidus.

Selon farmingportal.co.za¸, la délégation des producteurs d'agrumes de l'Afrique du Sud a été déçue par les fonctionnaires de l'UE, apparemment désireux d'intensifier leurs mesures contre le CBS.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)