Sud-Ouest de l'Oregon

Une nouvelle variété de la chips zébrée menace la production américaine de pommes de terre

La chips zébrée, du nom des bandes foncées qui se forment à l'intérieur des pommes de terre après la coupe et la friture, est une maladie potentiellement dévastatrice qui peut entraîner des pertes de rendement pouvant atteindre 100 % pour les agriculteurs.
La maladie, causée par la bactérie 'Candidatus Liberibacter solanacearum', endommage économiquement les cultures commerciales, y compris la pomme de terre, la tomate et le poivron, dans le centre et l'ouest des Etats-Unis, au Mexique, en Amérique centrale et en Nouvelle-Zélande depuis le début des années 2000.

Sur une période de trois ans, au milieu des années 2000, la gestion chimique de la maladie au Texas a coûté environ 25,86 millions de dollars. Le Nord-Ouest du Pacifique dépense environ 11 millions de dollars par année pour la gestion des produits chimiques.

Swisher Grimm et S. F. Garczynski, auteurs de Identification of a New Haplotype of 'Candidatus Liberibacter solanacearum' in Solanum tuberosum, un article dans Plant Disease, disent : « L'impact économique de la maladie de la chips zébrée sur l'industrie américaine de la pomme de terre ne peut être pris à la légère. »

Swisher Grimm et Garczynski ont reçu des tubercules de pommes de terre du bassin de Klamath, en Oregon, qui étaient soupçonnés d'être infectés par la bactérie occasionnelle de la chips zébrée. Lorsqu'ils ont analysé les tubercules, ils ont confirmé la présence du pathogène mais n'ont pas identifié l'échantillon comme l'une des six variétés connues (haplotypes).

Il y a encore beaucoup à apprendre sur l'haplotype F - il faut faire des recherches pour déterminer la gamme d'hôtes et identifier l'insecte qui transmet cet agent pathogène. Comme c'est la première fois que la maladie de la chips zébrée est identifiée dans le bassin de Klamath, il est important d'identifier la dynamique et les chevauchements géographiques des haplotypes A, B et F. Des études approfondies sont nécessaires pour déterminer l'impact potentiel du nouvel haplotype sur la pomme de terre dans le sud-ouest de l'Oregon.

Source : phys.org


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)