Les oignons importés n'ont pas réussi à couvrir la demande

Les prix des oignons en Espagne sont bons pour les petits producteurs

La situation du marché espagnol et européen de l'oignon continue d'être façonnée par le temps sec de l'été dernier. La campagne de conditionnement d’hiver a suscité une demande de tous les marchés. À l'heure actuelle, les entrepôts européens sont vides dans tous les pays et les premiers oignons sont loin de pouvoir couvrir la demande. Cette situation pourrait se traduire par des prix élevés à moyen terme.

La saison a déjà commencé à Murcie en Andalousie et les villes de Valence, de Castille-La Manche et la vallée de l'Èbre suivront. La production espagnole devrait atteindre son maximum dans quatre semaines

« Les zones consacrées à la production d'oignons précoces en Espagne font face à une forte demande des entreprises de conditionnement. L'offre est actuellement limitée car la saison commence lentement. Le volume augmentera petit à petit et l'offre devrait se rétablir à la mi-juillet. Toutefois, le prix actuellement élevé ne baissera probablement pas à court terme », a déclaré Guillermo Agorreta, directeur d'Agorreta.

« Les prix ont atteint un chiffre record et cette augmentation sera bénéfique pour les petits producteurs et pas seulement pour les autres maillons de la chaîne. Les entrepôts doivent respecter les conventions conclues avec les détaillants qui attendent la marchandise et acceptent de payer des prix élevés aux producteurs pour couvrir une demande animée. Les producteurs, qui ont dû faire face à des prix bas depuis plusieurs saison, peuvent enfin obtenir de bons prix », déclare Guillermo.

L'autre raison de cette immobilité des prix élevés est l’insuffisance des importations en termes de volume et qualité.

« Des oignons ont été importés pour répondre à une demande urgente pendant un mois ou un mois et demi. C'était un moyen de combler l'écart en raison du manque de marchandises en attendant le nouvel oignon. Cependant, la récolte précoce est encore rare et les importations ont été épuisées plus tôt que prévu », conclut Guillermo Agorreta.

« Nous avons essayé de combler cet écart avec un oignon coûteux qui ne répondait pas aux besoins des emballeurs. La logistique coûteuse et les pertes dues aux manutentions ont entraîné des pertes financières », a déclaré le directeur d'Agorreta.

 

Pour plus d'informations : 
Guillermo Agorreta
Agorreta
C/ Sol, 14
31512 Fontellas, Navarre. Spain
Tel : + (34) 948 82 79 72  
grupoagorreta@gmail.com  
www.agorreta.es 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)