Marché européen de la pomme de terre (semaine 39)

Environ 30 % des surfaces françaises seraient arrachées

Marchés physiques européens 
récapitulatif des cours (source : NEPG) 

Belgique
message des marchés Fiwap / PCA :

Marchés toujours fermes, avec peu de changements de prix et (très) peu de transactions libres.

Peu d’acheteurs industriels activement à la recherche de pommes de terre. Offre limitée par les difficultés d’arrachage et par les perspectives de faibles rendements moyens. La demande pour l’export est bien réelle vers diverses destinations du Sud et de l’Est européen, mais aussi du Moyen-Orient et d’Afrique.

Prix pour le tout venant, 35 mm+, min 60 % 50 mm+, min 360 g/5kg de PSE, vrac, fritable, départ, hors TVA, livraison directe :

Hâtives industrielles : non cotées, fin de saison ;
Bintje : 10,00 à 12,50 €/q, selon calibre et destination ; marché ferme Fontane et Challenger : 10,00 à 10,50 €/q, marché ferme.

Marché à terme
EEX à Leipzig (€/q) Bintje, Agria et var. apparentées pour transfo, 40 mm+, min 60 % 50 mm + :

France
Pour l’industrie, les achats sur le libre restent limités, à mettre en parallèle avec un taux de contractualisation très élevé. Certains industriels sont néanmoins (un peu) aux achats. Les prix n’ont pas évolué la semaine passée, malgré la hausse du marché à terme : cotations entre 10,00 et 12,50 €/q selon variété. Sur les marchés du frais, les prix sont stables (de 18 à 25 €/q en chair tendre, de 30 à 45 €/q en chair ferme). L’offre globale est limitée en situations non irriguées. A l’export, l’intérêt de l’Italie, l’Espagne et des pays de l’Est est évident (la Roumanie achète sur base de 18 €/q en conditionné non lavé), et il se fait aussi un peu de grand export.

Au champ, les conditions trop sèches préoccupent les producteurs et les acheteurs. En Hauts-de-France les défanages se multiplient mais les arrachages ne progressent pas en raison soit des sols trop secs soit du défanage trop récent. Les rendements se confirment très hétérogènes. En Centre Beauce, il ne reste que 5 à 10 % à récolter, l’irrigation continue de servir avant récolte pour humidifier le sol. En Grand Est / Champagne, la moitié est récoltée. Les prix restent entre 20,00 et 25,00 €/q au producteur (marché du frais).

Environ 30 % des surfaces françaises seraient arrachées (estimation UNPT).

Pays-Bas
La fermeté des marchés se poursuit mais sans évolution réelle de prix. La base reste à 10,00 €/q et la fourchette s’étend jusqu’à 12 €/q en Innovator et 13 à 14 €/q en Agria. Vu l’avancement des défanages, le pic d’offre sortie champ devrait se situer en première moitié d’octobre. Les marchés sont aussi soutenus par les prix des pommes de terre féculières et pour les flocons, qui sont très proches des pommes de terre pour frites, en raison des rendements décevants des variétés féculières en Allemagne et aux Pays-Bas. Sur les marchés du frais, les préparateurs ont plus de travail que l’an dernier, avec des actions dans la distribution sur base de 14 à 25 €/q au producteur, et de l’export déjà conséquent vers la Pologne, la Roumanie, le Moyen-Orient, les Caraïbes et l’Afrique, sur base de 16 à 18 € calibré en sacs / big-bags départ.

 Cotation PotatoNL : voir aussi sur www.potatonl.com 

Allemagne
Dans certains Länder ou sous-régions, les arrachages sont compliqués du fait de la sécheresse. L’offre couvre néanmoins les différentes demandes, y compris celles pour les expéditions / exportations vers l’Est et le Sud-est de l’Europe. Marché du frais inchangé, avec chairs fermes à 19,67 €/q la semaine passée et chairs tendres & farineuses à 18,50 €/q. Toujours une demande de l’Est et du Sud-est de l’Europe. La demande est bonne, et bien qu’il y ait des problèmes de qualité signalés (dégâts de souris et de taupins, gale commune, rhizo), l’ensemble des lots trouve acheteur (export, épluchage, emballage… mais aussi transfo !). Les semaines 39 et 40 sont habituellement les meilleures semaines (point de vue dégagement de volumes) en RFA, avec de nombreuses actions et promotions dans la grande distribution.

Marché de la transformation : cotations stables : Fontane / Challenger à 11,25 - 11,75 €/q, Zorba entre 11,25 et 11,75 €/q et Innovator entre 11,75 et 12,25 €/q.

Pommes de terre bio : cours autour de 65,00 – 67,00 €/q actuellement.

Grande-Bretagne
Prix moyen AHDB marchés libres semaine 37 (se terminant le 14/09) : 15,37 €/q (contre 17,30 €/q (toutes variétés tous marchés confondus) en semaine 36).

Baisse du prix moyen libre suite à la mise en marchés de lots / variétés de moindre valeur et à la baisse globale des cours. La demande interne est restée stable, tant pour le frais que pour l’industrie, mais avec une large domination des volumes contractés et peu de place pour les achats libres. Peu de transactions donc pour l’industrie, à des prix moyens de 7,43 €/q en Maris Piper. L’export s’est réactivé vers le continent (industrie) et vers les Iles Canaries (frais).

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)