Madikwe Berry - Vic van Eck

Les myrtilles de la brousse africaine

L'une des plus récentes exploitations de myrtilles d'Afrique du Sud est située dans le Madikwe East Private Conservancy, à l'est de la réserve naturelle de Madikwe, près de la frontière du Botswana.


Madikwe Berry vu du ciel (photo : Andrew Torr)

Selon Vic van Eck, directeur général de Madikwe Berry, l'agriculture dans cette région présente des différences subtiles avec l'agriculture conventionnelle. « Une clôture électrique double protège le projet de tout gibier, y compris les éléphants, et des ruches d'abeilles ont été placées le long de la clôture à titre de précaution supplémentaire. La région est aussi connue pour avoir la plus grande population de serpents venimeux du pays ! »

Madikwe Berry se conforme à tous les processus de vérification rigoureux régissant les exportations de myrtilles. Il existe également des contrôles très stricts en matière de conservation, y compris le contrôle des eaux de ruissellement et la protection du Bushveld indigène contre tout excès de pesticides ou d'engrais provenant de la production de baies.

« Ce fut un véritable défi d'attirer un personnel et une administration de bonne qualité. Le personnel doit travailler sept jours par semaine car nous apprenons tous l'art de la culture des myrtilles », explique M. Van Eck. « Nous pensons aujourd'hui disposer d'une équipe formidable pour relever les défis qui nous attendent.
Nous arrivons à la fin de notre première récolte, qui a été une énorme phase d'apprentissage pour tous. »

Presque tous les fruits sont exportés au Royaume-Uni, en Europe et en Extrême-Orient.


Des tunnels à myrtilles, alors que la faune africaine erre à l'extérieur (photo : Andrew Torr)

Réfrigération à la pointe de la technologie
Cette région est l'une des plus chaudes du pays. C'est pourquoi Madikwe Berry a retenu les services de Rhodes Abell de Nelspruit Refrigeration Specialists pour concevoir et gérer le projet d'installation de réfrigération et de salle de conditionnement.

Rhodes a étudié les myrtilles dans tout le pays. « Les connaissances acquises dans le domaine de la réfrigération par air pulsé et de l'écoulement général de l'air dans la salle de conditionnement ont été extrêmement précieuses et nous disposons maintenant d'une installation des plus performantes », note Van Eck.


Equipements frigorifiques à Madikwe Berry : unités multiplex fabriquées localement avec compresseurs et condenseurs hybrides refroidis par air et par eau (photo : Rhodes Abell)

Le protocole de refroidissement des myrtilles exige que les baies cueillies arrivent au centre de conditionnement le plus tôt possible. Leur cible est à 30 minutes de la cueillette.

Les fruits entrent dans l'entrepôt de conditionnement qui est refroidi à une température comprise entre 2 et 5°C. Le personnel à l'intérieur de la salle de conditionnement porte un équipement de congélation pour faire face au froid. Les baies entrent ensuite dans l'un des dix refroidisseurs à air automatisés, qui réduisent la température des fruits chauds le plus rapidement possible.

De là, les fruits sont temporairement stockés jusqu'à ce qu'ils soient déversés dans la machine de tri optique, emballés et palettisés et finalement chargés sur un camion froid pour le transport vers Johannesburg. La chaîne du froid n'est jamais rompue tant qu'elle n'est pas consommée, souligne-t-il.

« Nous sommes très fiers de cette installation, et nous croyons qu'elle nous permettra de fournir des fruits de grande qualité pour de nombreuses années à venir », conclut M. Van Eck.

Pour plus d'informations :
Vic van Eck
Madikwe Berry
vic@madikweberry.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)