UNPT :

Explosion des coûts de production et des risques : les contrats pommes de terre 2020 devront tenir compte de ce contexte

Alors que les premières discussions vont se mettre en place en vue des contrats de production 2020 pour la culture de la pomme de terre, l’UNPT tient, avec ses membres, à rappeler aux producteurs, aux acheteurs et à l’ensemble de la filière, un certain nombre de fondamentaux.

Loi EGALIM
La loi issue des États généraux de l’alimentation poursuit plusieurs objectifs, dont l’un annonce « payer le juste prix aux producteurs, pour leur permettre de vivre dignement de leur travail ». Avec, comme moyen, entre autres « l’inversion de la construction du prix : le contrat et le prix associé seront proposés par les agriculteurs, en prenant en compte les coûts de production. » Sur cette base, l’UNPT encourage les producteurs à utiliser le contrat-type qu’elle a mis en place, disponible ici.

Contexte de la production : hausse des risques et des coûts
« Compte tenu de la suppression programmée d’un certains nombre de solutions phytosanitaires et de l’évolution des modes de production répondant plus aux demandes sociétales et environnementales, les producteurs et leurs organisations font face à de plus en plus de risques : risque économique et de marché, risque climatique, risque environnemental et sociétal... Le partage de la valeur et du risque est un élément que la filière pomme de terre doit appréhender dans sa globalité, pour que les risques grandissants ne pèsent pas majoritairement sur le premier maillon de la chaîne, à savoir les producteurs. Par exemple, le plafonnement des rendements dans certains secteurs (sécheresse, canicule...) renchérit de fait les coûts de production. » 

« Sur l’aspect coûts, nous constatons la hausse encore annoncée de la RPD (Redevance pour Pollutions Diffuses), la mise en place à venir de ZNT (Zones de Non-Traitement), le développement des alternatives aux produits de protection des plantes de moins en moins nombreux, l’irrigation plus importante (quand c’est possible) pour
tenter de contrecarrer les à-coups climatiques de plus en plus présents, la disparition programmée de l’antigerminatif historique utilisé dans la filière (CIPC) entraînant un nécessaire nettoyage des bâtiments de stockage, l’aménagement ou la construction de nouveaux bâtiments, et l’utilisation de produits ou des méthodes
alternatives systématiquement plus onéreux, …Tout ceci concourt à une hausse historique et inévitable des coûts de production. »

L’UNPT demande et veillera, avec ses structures membres, à ce que l’ensemble de ces éléments soient pris en compte dans les contrats de production 2020.

Pour plus d'informations :
François-Xavier Broutin
UNPT
Tél. : + 33 (0) 1.44.69.42.43
Cell. : + 33 (0) 6.23.17.40.35
fx.broutin@producteursdepommesdeterre.org 
www.producteursdepommesdeterre.org  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)