Sébastien Roux, Ligne Directe Production :

« Nous ne sommes pas habitués à planter de l’ail en décembre »

Les pluies à répétition qu’il y a eu au mois de novembre ont également eu des conséquences sur la plantation de l’ail. En effet, même si une majorité de producteurs avait fini de planter fin octobre, il reste malgré tout encore quelques plantations à effectuer. « Avec les aléas climatiques que nous avons eus, un certain nombre de producteurs ont planté le 5 décembre. Je n’ai pas beaucoup vu de producteurs planter jusqu’à mi-décembre. Donc je ne sais pas vraiment ce que cela va donner. On dit que l’ail, végétativement parlant, récupère le retard qu’il y a pu avoir au moment de la plantation. Mais nous ne sommes pas habitués à planter de l’ail en décembre. C’est une situation quand même exceptionnelle », explique Sébastien Roux, directeur général de l’entreprise Ligne Directe Production.

Une production impactée par des soucis de qualité
En ce qui concerne la campagne de cette année, la plupart des origines ont été impactées par des soucis de qualité. La France n’ayant malheureusement pas échappé à la problématique, Sébastien se dit tout de même satisfait de la saison : « Compte tenu de la situation, nous sommes plutôt contents de la qualité de la production. En termes de volumes, nous avions demandé à nos producteurs de planter plus, donc nous avons obtenu des volumes plus importants que ceux de l’année dernière, notamment en ail violet. Même si nous avons été obligés d’écarter quelques lots chez des producteurs, la récolte de certains ayant été touchée à 80 % ».

La majorité des volumes de Ligne Directe Production disponible jusqu’en début d’année 2020
La société a prévu de fournir ses clients en ail français jusqu’à fin janvier-début février en ce qui concerne 90 % de ses références. « L’année dernière, nous avions dépassé la mi-février, mais cette année compte tenu des problèmes de conservation auxquels il a fallu faire face, nous avons décidé de commercialiser la plupart de nos volumes avant le début du mois de février. Nous avons préféré privilégier la qualité de nos produits à la date de commercialisation la plus tardive possible », précise Sébastien.

Une demande croissante en ail français
Les efforts communs que les metteurs en marché ont entrepris depuis des années semblent porter leurs fruits : « Les GMS et les grossistes privilégient de plus en plus l’origine France tant que les stocks sont disponibles. Ce qui est davantage le cas encore en ce qui concerne l’ail violet, associé au terroir de Cadour, qui est propre à la France et que nous avons la chance de produire dans notre région », conclut Sébastien.

Pour plus d’informations :
Sébastien Roux
Ligne Directe Production
Tél. : +33 5.63.65.30.61
Cell. : +33 06.62.94.82.48
Sebastien.roux@ldproduction.com 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)