Entretien avec Anne-Marie Colom de la société Marquillanes :

« Saint Charles International est indestructible »

Anne-Marie Colom était présente lorsque la plateforme Saint Charles International a été fondée. Aujourd'hui, elle est la gérante de la Société Marquillanes. C’est grâce à Monsieur Paul Marquillanes, le fondateur de la société, que Saint Charles International existe. « On l’a surnommé le père de Saint Charles. »

Un succès fantastique
Madame Colom explique les raisons qui ont conduit la plateforme à être fondée. « Il y a 52 ans, nous étions 21 importateurs de fruits et légumes frais espagnols. Nos magasins étaient disséminés dans la ville de Perpignan. La situation était peu pratique : quand les camions arrivaient à des heures tardives, leur déchargement provoquait de fortes nuisances pour les voisins. C’est Monsieur Paul Marquillanes qui a fédéré et pris l’initiative de regrouper l’ensemble des importateurs en un Syndicat professionnel « le Syndicat National des importateurs-exportateurs de fruits et légumes frais en provenance d’Espagne ». Pour bâtir ses entrepôts, le Syndicat a choisi les terrains du Mas Saint Charles, qui a donné le nom à la plateforme. Emplacement, à l’extérieur de la ville de Perpignan, idéalement situé le long de la voie ferrée et à proximité de l’entrée de l’autoroute A9. Après la construction des deux premiers bâtiments dotés de quais, nous avons enfin pu faire réaliser par nos fournisseurs des chargements palettisés. Cela nous a permis de décharger les camions en 20 minutes. Ce fut un progrès considérable. Auparavant, il fallait 2 à 3 heures pour décharger un camion de clémentines, à la main, colis par colis, calibre par calibre. Par ailleurs, les quais ont également facilité les chargements des départs de marchandises. Cela a eu un succès fantastique, à partir de là, Saint Charles n’a cessé de progresser. »

Au fil du temps, la plateforme s’est énormément développée. « Au début chaque importateur disposait d’un espace à température ambiante et d’une seule chambre froide. Aujourd’hui, toutes nos installations sont climatisées, nos superficies de stockage ont considérablement augmenté, grâce à l’extension de Saint Charles et nous disposons de chambres dotées de températures adaptées aux différents produits. Nous avons attiré des transporteurs et la gare de marchandises SNCF s'est construite et développée. A l’époque, cinq trains partaient tous les jours de Perpignan. Aujourd’hui, on nous supprime le train, la seule ligne qui reste pour desservir Rungis. C’est incompréhensible, alors que l’objectif numéro un est la protection de l'environnement (diminution de l’empreinte carbone). Le train permet de diminuer le nombre de camions sur les axes routiers et en conséquence d’alléger considérablement l’impact CO2. »

Selon Madame Colom, un des développements les plus importants de Saint Charles International est l’augmentation du nombre d’origines. « C’est spectaculaire. Au début, Saint Charles était un marché qui importait exclusivement des produits d’Espagne. Puis il s’est ouvert au Maroc, à l’Amérique du Sud, à l’Afrique du Sud et à tous les pays du Bassin Méditerranéen. Du côté des ventes, la plateforme a aussi repoussé nombre de frontières. Initialement, notre marché c’était la France. Maintenant, nous vendons partout en Europe, pays de l’Union Européenne et Pays tiers, ainsi qu’hors d’Europe, comme en Amérique du Nord. Ce sont des développements extraordinaires. »

Outre la production étrangère, Saint Charles International attire également de plus en plus la production locale du Sud de la France. « C’est vrai que nous nous sommes longtemps attirés les foudres des agriculteurs locaux, puisque nous avons bâti un centre d’importation au cœur même d’une zone de production agricole maraîchère importante. Aujourd’hui les agriculteurs ont compris qu’à travers nous, grâce à la logistique impressionnante que nous avons créée autour de notre plateforme, ils peuvent commercialiser leurs produits avec beaucoup plus d’aisance. »


Les entrepôts de Marquillanes

Positionnement géographique attirant
La plateforme Saint Charles International est placée sur un point stratégique dans le Sud de la France. « C’est une position idéale pour tous les flux en provenance et à destination du Sud ainsi que pour les flux qui vont vers le Nord et l’Est de France et d’Europe. De plus, nous sommes à coté de plusieurs ports d’arrivée comme Port-Vendres, Sète, Marseille… ports depuis lesquels Saint Charles International commercialise beaucoup de marchandises. Même des marchandises qui arrivent sur les ports du Nord de la France et des Pays Bas sont commercialisées directement depuis notre plateforme. »

En ce qui concerne le futur de Saint Charles International, Madame Colom a confiance. « Saint Charles International est indestructible. La plateforme sera toujours là. Cela fait plus de 52 ans qui j’y suis, et je crois en Saint Charles International qui continuera à se développer en ajoutant des origines, des destinations nouvelles, des modes de production vertueux comme le Bio et le raisonné et des démarches qualité toujours plus rigoureuses qui garantissent la sécurité alimentaire du consommateur final. Les premiers dirigeants sont remplacés par leurs enfants, par de jeunes générations qui reprennent le flambeau, comme c’est le cas dans notre Société où ma fille a décidé de me rejoindre il y a quelques années. C’est un sang neuf, une nouvelle vision du métier qui arrive et donne une nouvelle impulsion au secteur. Nous assistons également à un autre phénomène, des délégations d’acheteurs viennent de partout en Europe et même d’Asie pour visiter Saint Charles International. Ils cherchent des produits qu’ils n’ont pas chez eux, ainsi que des produits de contre-saison. Tous les pays du bassin méditerranéen s’intéressent et intéressent Saint Charles International. Le Monde mangera toujours des fruits et légumes frais, les démarches qualité (IFS, Démarche Qualité Saint Charles, Agriculture Bio, AEO…) prennent de plus en plus d’importance dans notre activité. La plateforme Saint Charles International continuera à prospérer et à couvrir les besoins et attentes des consommateurs. »


Anne-Marie Colom avec sa fille Anne-Marie Girault-Colom

Pour plus d’informations :
Marquillanes
Tél. : +33 (0) 4 68 85 25 15
annemarie@marquillanes.fr  
www.marquillanes.com 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)