« Le marché s'est effondré »

Le confinement affecte les affaires au marché de gros de Vienne

Au début de la semaine dernière, un nouveau confinement est entré en vigueur en Autriche. Une décision difficile pour l'économie et pour l'industrie fruitière également. Les mesures d'urgence ont des conséquences partiellement désastreuses pour les fournisseurs du marché de gros de Vienne, basé dans le quartier d'Inzersdorf. Une grande partie des commerçants du marché de gros vivent de la restauration locale et de la restauration collective, qui sont les segments de vente les plus touchés.

« Nous sommes toujours là, mais nous vendons très peu », résume le grossiste en restauration Thomas Herzog. Plus de 90 % de sa clientèle est constituée par le secteur de la restauration et de l'hôtellerie. « En tant que fournisseur, nous ne recevons malheureusement aucune aide de l'État et il n'a pas non plus été question jusqu'à présent de louer l'espace du stand à un tarif réduit ».

Des formes de commercialisation alternatives difficiles à mettre en œuvre
Pendant le premier confinement, l'entreprise familiale s'est efforcée d'approvisionner les ménages privés. « Cependant, l'effort logistique était trop important, c'est pourquoi cette mesure d'urgence n'était guère utile pour nous. C'est la raison pour laquelle nous avons maintenant arrêté ce secteur d'activité pour le moment. L'approvisionnement des détaillants n'est pas non plus réalisable à court terme pour nous, en tant que fournisseur de services de restauration ».

Les assurances-crédit
Ceux qui achètent encore auprès de la société Herzog demandent principalement des produits standards. Les herbes, avant l'épidémie de coronavirus, constituaient un produit à l'année dans la gamme de l'entreprise, mais aujourd'hui elles ne sont plus très demandées. « Les ventes d'herbes ont chuté d'environ 70 à 80 %. Il y a beaucoup de produits importés : mais si nous ne vendons que des demi-palettes, les coûts logistiques et les pertes sont trop élevés, car les marchandises ne sont tout simplement pas vendues assez rapidement ».

Le commerçant expérimenté n'a jamais connu une crise de cette ampleur. « Nous sommes une entreprise solide et nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour garder notre personnel ». Mais Thomas Herzog voit des problèmes plus importants à long terme. « Aurons-nous encore une assurance-crédit à l'avenir ? Les compagnies d'assurance seront très prudentes pendant la crise. Ce problème affectera de nombreuses entreprises traditionnelles de vente en gros ».


Herbes locales et importées : un produit haut de gamme dans la gamme Herzog Handels avant l'arrivée du coronavirus.

Le marché s'est effondré
Obst Stelzer, le spécialiste des fruits à baies du marché de gros, ressent également les conséquences de ce nouveau confinement. « Nous n'avons pratiquement pas de commandes de fruits rouges et nous observons une baisse des ventes de 60 à 70 %. Cette tendance était déjà présente avant la fermeture, mais elle s'est maintenant sensiblement accélérée », rapporte Franz Schwarz, directeur du stand.

Cette entreprise bien établie propose aux clients grossistes un large éventail de baies de toutes sortes tout au long de l'année : « Pour l'instant, nous comptons principalement sur les importations. Les marchandises sont disponibles en quantité suffisante, mais la demande est insuffisante. C'est pourquoi une offre excédentaire importante sévit sur le marché. Néanmoins, la situation ne semble pas avoir eu un impact majeur sur les prix jusqu'à présent. À 5-6 Euro/kg, les myrtilles sud-américaines sont en ligne, tandis que les fraises grecques se situent autour de 3-4 Euro/kg ».


Franz Schwarz, responsable du stand Stelzer au marché de gros de Vienne.

Sur le site du marché de gros de Vienne, il n'y a actuellement que quelques clients, confirme Franz Schwarz. « Pour l'instant, le marché s'est complètement effondré. Nous espérons maintenant que le confinement sera levé début décembre ».

Pour plus d'informations :
Herzog Großhandels GmbH
Thomas Herzog
Laxenburgerstraße 365
1230 Vienne (Großmarkt)
Tél. : +43 1/616-20-74
Fax : +43 1/616 20743
herzog-Office@speed.at    
www.herzog-grosshandel.at    

Obst Stelzer GmbH
Franz Schwarz
Großmarktleitung / Verkauf
Cell. : +43 664 59 97 236
wien.markt@obst-stelzer.at 
www.obst-stelzer.at  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)