La récolte précoce des pomelos sud-africains assure une fin de saison plus tôt que prévu

Il y aura suffisamment de pomelos pour tous les marchés pendant les six mois où l'Afrique du Sud sera le seul fournisseur de pomelos, et la qualité interne sera conforme aux exigences du marché, affirme Piet Smit, PDG du Komati Group, basé à Letsitele.

Emballage de pomelos à la ferme Vergenoeg (photos fournies par Komati Fruit)

« Tous les marchés recevront leur part équitable de la récolte », dit-il, en faisant remarquer qu'un marché comme la Corée du Sud, qui a reçu beaucoup moins de pomelos l'année dernière que les années précédentes en raison des perturbations causées par le Covid-19 au service d'inspection, devrait recevoir sa part pré-pandémique et peut-être même augmenter.

« Les producteurs de pomelos du Zimbabwe et de la vallée du Limpopo ont fait un effort extraordinaire pour cueillir plus tôt », déclare Hoppie Nel, du Groupe de Réflexion sur le Pomelo de la Citrus Growers' Association, et par conséquent, ils termineront plusieurs semaines plus tôt (et auront peut-être même du répit dans les entrepôts avant que les Valencias ne commencent).

Les producteurs de régions comme Letsitele, Hoedspruit et Onderberg ont décidé de cueillir particulièrement les Star Rubies plus tôt pour profiter d'un marché du pomelo vide.

Selon Piet, il existe une opportunité certaine pour le pomelo dans le monde entier. En milieu de semaine 16, 3 millions de cartons de 15 kg avaient été emballés (1,6 million de cartons en 2020).

« Commencer la saison plus tôt est aussi une opportunité de répartir la saison de manière plus uniforme et aussi large que possible pendant la période où l'Afrique du Sud est seule sur le marché du pomelo », ajoute-t-il.

Les envois groupés ne sont pas une source d'inquiétude
Le Dr Nel note que si 37 % de pomelos en plus ont été emballés par rapport à l'année 2020, dans le cadre de la stratégie visant à aplanir la courbe de l'offre, les expéditions étaient initialement à la traîne l'année dernière.

« Même si les envois sont groupés, les destinataires ne doivent pas s'inquiéter », souligne-t-il. « Les importateurs ne devraient pas s'inquiéter s'il y a soudainement de gros volumes qui arrivent - c'est simplement le résultat de la disponibilité à court terme des conteneurs. » 

Au début de la semaine 16, 480 000 cartons (17,4 kg) de pomelos ont été expédiés.

Tendance à l'augmentation des exportations asiatiques
Comme d'habitude pour le début de la saison des pomelos, de nombreuses cargaisons ont été expédiées en Europe, mais un certain nombre d'entre elles - si la logistique le permet, précise Piet - ont également été chargées pour le Japon et la Chine. Une demande plus importante des marchés asiatiques pourrait avoir un impact sur la quantité de pomelos envoyée en Europe.

Une bonne récolte de Star Ruby

La récolte de pomelos est plus importante que l'année dernière en raison des bonnes pluies de fin d'été ; à ce stade, elle est estimée à 18 millions de cartons de 15 kg (ou plus précisément : 15,2 millions de cartons de 17,4 kg) contre 15,5 millions de cartons de 15 kg (ou 13,2 millions de cartons de 17,4 kg) exportés l'année dernière.

Piet conclut : « Dans les centres de conditionnement, nous constatons une répartition régulière des calibres, peut-être un peu plus de petits fruits, mais rien que les marchés n'acceptent pas. » 

Pour plus d'informations :
Piet Smit 
Komati Group 
Tél. : +27 13 007 0300
info@komatifruit.co.za
www.komatifruits.co.za


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)