Georg Thalhammer à propos de l'ail frais de Bavière :

« À l'avenir, nous souhaitons être capable de commercialiser de l'ail frais jusqu'au début de l'année »

« Nous avons cultivé de l'ail frais pour la première fois l'année dernière avec quatre fermes biologiques. Deux d'entre elles sont même certifiées Demeter et ont produit 5 ha, qui ont été vendus au bout de quatre semaines. Nous avons donc décidé de cultiver 15 ha cette année », explique Georg Thalhammer, directeur général de la ferme éponyme située à Steinfeld.

« Nous sommes sur le marché depuis fin avril, avec de l'ail de printemps pour commencer ; puis, l'ail est proposé en botte avec de l'ail vert. Et depuis la mi-juin, nous faisons de l'ail frais, comme on l'appelle, avec 10 cm de tige. Nous fournissons le commerce de produits naturels et les revendeurs. »

Sur la qualité de l'ail frais
En gros, il pense que la marchandise régionale ou provenant d'Allemagne, par opposition à l'ail d'outre-mer, qui est importé dans des conteneurs, est de qualité différente et préférée par le client. « Bien sûr, nous désirons également nous améliorer. Après tout, la qualité est aussi liée au stockage. Après tout, l'ail frais a une période de récolte relativement courte d'environ trois à quatre semaines, selon la région et la variété. À l'avenir, nous aimerions toutefois pouvoir commercialiser de l'ail frais jusqu'au nouvel an. C'est pourquoi nous investissons également dans des installations frigorifiques afin qu'il puisse aussi être stocké dans une atmosphère contrôlée. »

« Cette année, la qualité est très belle en termes de croissance. Nous devons juste voir comment le temps humide affecte la possibilité de stockage. Sinon, je pense qu'un produit biologique surpasse toujours les produits conventionnels en termes de qualité ; en effet, le consommateur obtient simplement un produit propre et équitable. En fait, l'ail frais est tout simplement une excellente alternative à l'ail séché, car il est plus doux et incite à le cuisiner ou à le manger cru. »

Quantités et prix
« Cette année, nous allons récolter un total d'environ 100 tonnes. Nous ne faisons que débuter la récolte principale. En termes de prix, nous sommes autour de 8-9 euros pour un kilo, même si bien sûr cela dépend aussi de la qualité souhaitée par le client, à savoir la qualité Demeter ou la qualité biologique normale », explique Thalhammer. « Nous fournissons actuellement le commerce des produits naturels, mais aussi Edeka et Tegut et nous allons également commencer avec Aldi en août. »

À propos de Georg Thalhammer
« Je suis un agriculteur de par mon histoire, mais je n'exploite plus de ferme. Je m'occupe essentiellement de soulager mes collègues des tâches de commercialisation, de stockage et de préparation. Au total, 25 exploitations cultivent pour moi des courges, qui constituent le principal produit. L'ail est généralement cultivé directement après la courge, ce qui est très avantageux car le champ est alors relativement propre. Mes producteurs d'ail sont tous situés dans la région de Mainfranken, c'est-à-dire dans les environs de Würzburg. Là aussi, les conditions de production sont bonnes. Nous voulons étendre la culture à 50 hectares l'année prochaine ; pour ce faire, nous avons également aménagé les capacités de stockage correspondantes. »

Pour plus d'informations :
Georg Thalhammer - Handel mit frischen Bio-Lebensmitteln e.K.
Tannenweg 10
97854 Steinfeld
Tél. : 09359 - 9090376
Fax : 09359 - 9090415
info@georgthalhammer.com
https://www.georg-thalhammer.de/


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)