Daniel Horn (Link Frischgemüse und Topfkräuter Ltd) à propos de leur gamme de produits spécialisés

« Nous proposons désormais près de 85 herbes en pot issues de notre pépinière »

La saison des légumes en Allemagne touche maintenant à sa fin. Le commerce de gros de Link Frischgemüse und Topfkräuter Ltd, basée à Karlsruhe, commence à manquer d'épinards, de haricots, de tomates et autres produits locaux. Mais avec les herbes en pot de sa propre pépinière, l'entreprise familiale a trouvé une niche de marché stable et, surtout, ouverte toute l'année, explique Daniel Horn, le vendeur du stand.

Ce qui n'était au départ qu'une gamme de produits complémentaires a pu, au fil des ans, s'imposer comme un assortiment d'herbes en pot. Daniel Horn : « Nous proposons aujourd'hui environ 85 herbes en pot provenant de notre propre pépinière, dont une grande partie est disponible 12 mois par an. Nous pouvons également proposer du basilic - une plante très sensible en termes de culture - toute l'année grâce à nos lampes chauffantes ».


Daniel Horn travaille au service de vente des stands Link au marché de gros de Karlsruhe.

Un intérêt accru grâce aux émissions de cuisine
En plus des variétés d'herbes disponibles dans le commerce, Daniel Horn affirme que les herbes inhabituelles et, jusqu'à récemment, inconnues, jouissent également d'une popularité croissante auprès des consommateurs. « Les émissions de cuisine à la télévision ont sans aucun doute stimulé la consommation. Dans ce sillage, la citronnelle et l'oseille sanguine trouvent désormais aussi la faveur des consommateurs. Mis à part l'élargissement de l'un ou l'autre à la demande du client, la gamme est pour l'instant constante », explique M. Horn.

Grâce à une bonne mise en réseau dans le commerce de gros et dans le commerce de détail alimentaire, la commercialisation des herbes en pot est restée largement stable, même pendant la crise du coronavirus. « Au moment du premier confinement, nous avons pu réaliser une légère augmentation des ventes, mais entre-temps, la part de marché est néanmoins revenue au niveau habituel. L'avantage est justement que nos herbes en pot bénéficient d'une demande constante tout au long de l'année, notamment dans le commerce alimentaire régional ».

Les jeunes plants sont vendus aux jardiniers régionaux. Actuellement, ou en hiver, seuls les jeunes plants de mâche sont commercialisés.

Manque de pots en plastique
Pourtant, la pénurie de plastique liée au coronavirus se fait sentir. « Nous avons de plus en plus de mal à obtenir de nouveaux pots pour nos herbes aromatiques. Nous avons essayé des pots en carton, mais ils ne se sont pas avérés être une alternative raisonnable ».

Pour plus d'informations :
Link Frischgemüse und Topfkräuter GmbH
Steiermärker Str. 14
Karlsruhe - Durlach
Tél. : (07 21) 46 72 67 95
postweiler-link@gmx.de 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)