Maarten van Damme, Dacomex :

« La saison de l'oignon néerlandais pourrait aller dans un sens comme dans l’autre »

La situation du marché néerlandais de l'oignon est actuellement difficile, selon Maarten van Damme de Dacomex. « On essaie d'exporter le plus possible à l'automne, mais au printemps, l'astuce consiste à limiter les pertes autant que possible. Trop peu d'oignons partent pour faire monter le prix du ballot et il n'y a pratiquement pas de différence de prix chez le producteur, donc le bénéfice est minime. »


Jan, Martin et Maarten van Damme. Photo : Eqraft

« Il y a toujours une large demande d'oignons, mais il n'y a pas de grandes destinations sur le marché. L'Europe de l'Est envoie encore beaucoup d'oignons vers l'Allemagne, l'Afrique est calme et en Europe, il y en a un peu partout. Tous ces éléments s'additionnent pour donner environ 17 000 à 18 000 tonnes d'exportations par semaine. »

Pour Maarten, il est difficile de prédire s'il y aura encore une embellie. « Cela a tout à voir avec le stock, mais les avis sont partagés. La demande de l'Europe de l'Est pourrait relancer le marché. Mais nous devons veiller à ce que les prix ne grimpent pas immédiatement au point de nous exclure à nouveau du marché », explique-t-il. « À l'automne, le marché était stable, mais aujourd'hui, il peut monter ou descendre à la moindre occasion. Ça peut aller dans un sens comme dans l’autre. »

« Sur le plan qualitatif, les oignons vont bien. Il y a quelques semaines, nous avions des lots qui commençaient à germer, mais plus maintenant. Les oignons rouges sont en train de s'épuiser. Ils sont vraiment rares et se vendent à des prix élevés. Les oignons jaunes sont encore abondants, seuls les gros calibres sont limités. Mais, dans deux semaines, la nouvelle récolte espagnole annulera en partie cette situation », conclut Maarten.

Pour plus d'informations :
Maarten van Damme
Dacomex
Tél. : +31 (0)166 662 550
maarten@dacomex.nl 
www.dacomex.nl  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)