Yohan Lanoë, de Lanoë Group : « La saison s'annonce très prometteuse en termes de qualité, moins en termes de calibre »

« Nous allons lancer notre marque pour la nouvelle variété d'ail rose que nous produisons en Espagne »

Une nouvelle saison d'ail a commencé en Espagne, premier producteur européen de ce légume, avec de très bonnes perspectives. En effet, comme l'explique Yohan Lanoë, qui a créé le Lanoë Group en octobre dernier, « Après avoir souffert pendant trois ans de précipitations juste au début de la récolte, cette année les conditions climatiques ont été idéales et nous démarrons avec une production de bonne qualité. » 

« En ce qui concerne la taille, cette année, il y aura un manque de grandes tailles. Avec 50 % du volume récolté, nous estimons que 70 % de la récolte se situera entre les tailles 45+ et 55+ et seulement 10 % de 65+. Mais de manière générale, la saison s'annonce très prometteuse en termes de qualité. » 

Lanoë Group est composé d'un groupe de producteurs d'ail, d'oignon, d'agrumes et de poire et a été fondé par Yohan Lanoë, fils d'agriculteurs et doté d'une grande expérience dans le secteur fruitier au sein d'importantes entreprises en Europe. Il présentera cette année sa nouvelle marque pour la gamme supérieure à l'occasion du lancement d'une nouvelle variété sélectionnée d'ail Rose de Lautrec, une variété française très connue « avec laquelle nous voulons rivaliser sur le marché européen en termes de qualité ». 

« Nous cultivons de l'ail blanc Sprint, de l'ail violet et, à partir de juillet, nous disposerons de cette nouvelle variété rose très fine et de bon calibre, destinée au segment des gourmets. Nous travaillons déjà avec d'importants supermarchés en France et en Autriche et, cette saison, nous voulons développer nos ventes dans le reste de l'Europe et outre-mer. » 

« Nous sommes situés à Torredelcampo, Jaen, et notre ail est cultivé dans cinq zones de production différentes en Espagne. De plus, nous avons investi dans une nouvelle machine d'emballage spécialement conçue pour les supermarchés et nous garantissons un approvisionnement 365 jours par an », précise Yohan Lanoë.

La saison de l'ail commence cette année dans un scénario marqué par l'inflation, qui dans la zone euro a encore augmenté en mai pour atteindre 8,1 %, enregistrant un nouveau record, selon une estimation d'Eurostat.

« Nous commençons à un moment complexe. Tout a augmenté : le carton, le plastique, les attaches pour les emballages... répercuter le coût sur les supermarchés sera notre défi cette année, surtout à un moment où l'inflation a fait que la consommation de fruits et légumes a un peu stagné. La bonne nouvelle est que dans les premiers envois, nous avons pu maintenir les mêmes prix que la saison dernière et nous espérons qu'ils pourront être maintenus. » 

« Pendant la pandémie, nous avons eu moins de concurrence de la part de la Chine et l'Europe s'est intéressée de plus près à l'ail européen. Là, l'Espagne avait l'avantage d'être le premier producteur de l'UE et jusqu'à présent, nous ne voyons pas l'ail chinois provoquer une chute des prix comme c'était le cas il y a 4 ou 5 ans. En revanche, le Brésil et le Canada ne montrent pas une grande demande en raison des coûts d'exportation élevés », souligne Yohan. « L'important est que nous ayons un produit de bonne qualité car c'est toujours très bon pour les ventes. » 

Pour plus d'informations : 
Yohan Lanoë
Tél. : +34.639.635.709
yohan@lanoegroup.com 
www.lanoegroup.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)