Jurgen Duthoo, Warnez :

« Le temps sec pourrait affecter les récoltes précoces »

« Le marché de la pomme de terre est en transition à cette période de l'année », explique Jurgen Duthoo, de Warnez en Belgique. « Quelques commerçants travaillent encore avec des produits locaux, mais d'autres optent pour des pommes de terre précoces en provenance du sud de l'Europe, notamment d'Espagne. »

Julie Warnez et Jurgen Duthoo au salon Fruit Logistica.

« La météo a cependant causé un certain retard en Espagne, et les pommes de terre ont connu quelques problèmes de croissance. Mais tout se passe plutôt bien maintenant. Le mauvais temps pourrait quelque peu affecter les rendements. En revanche, nous n'avons eu aucune plainte concernant la qualité. Principalement grâce au bon suivi de nos collaborateurs sur place. »

Selon Jurgen, le temps sec que la Belgique a connu jusqu'à la fin mai aura un impact sur la nouvelle récolte. « Jusqu'à la semaine 20, il a fait aussi sec que l'année record de 1976. Cela pourrait affecter la récolte précoce. Les pluies récentes et les prévisions pour les jours à venir rendront la situation gérable au final, je pense. On ne peut pas encore tirer de conclusion définitive sur la récolte de stockage de septembre/octobre. On en est encore loin et, par le passé, nous avons vu que les choses peuvent se rétablir rapidement s'il pleut », dit-il.

M. Warnez voit le marché de la pomme de terre évoluer. « Moins de gens mangent des oignons frais, mais les volumes de pommes de terre fraîchement transformées augmentent », explique Christophe De Loore, de Warnez. « La guerre, l'inflation élevée et les augmentations de prix font que les gens font leurs achats avec plus de prévoyance. Moins de consommateurs achètent des produits biologiques, mais les volumes augmentent avec les remises difficiles, y compris les pommes de terre en vrac. La demande croissante de commodité signifie que la part des boîtes repas continue de croître aussi. »

Jurgen ne s'inquiète pas de la nouvelle selon laquelle certains producteurs utilisent une partie de leurs surfaces pour la culture de céréales. « Il est difficile de dire combien le font, mais la pomme de terre sera toujours une culture importante pour l'Europe occidentale. L'histoire des céréales pourrait être temporaire, c'est pourquoi je pense que les pommes de terre auront toujours suffisamment de débouchés. Les pommes de terre seront toujours importantes dans cette partie du monde ». 

Pour plus d'informations :
Jurgen Duthoo
Warnez Potatoes
2L Marialoopsesteenweg
B-8700, Tielt, Belgique
Tél. : +32 (0) 51400 812
info@warnezpotatoes.be  
www.warnezpotatoes.be 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)