Étude par les universités de Leeds et York

Les fruits et les légumes stimulent le bien-être

Consommer plus de fruits et de légumes peut améliorer votre bien-être mental, selon une nouvelle étude, « Lettuce be happy ». Des chercheurs des universités de Leeds et de York ont analysé les données de plus de 40 000 personnes au Royaume-Uni et ont constaté que les changements dans la consommation de fruits et de légumes sont corrélés aux changements dans le bien-être mental. Une caractéristique essentielle de ce travail est que l’étude a pu suivre les mêmes individus au fil du temps.

L'étude a également contrôlé d'autres facteurs susceptibles d'influer sur le bien-être mental, tels que l'âge, le niveau d'éducation, le revenu, l'état matrimonial, le statut professionnel, le mode de vie et la santé, ainsi que la consommation d'autres aliments tels que le pain ou les produits laitiers.

Stimuler le bien-être mental
La recherche a montré une association positive entre la quantité de fruits et de légumes consommés et le bien-être mental rapporté par les gens.

Plus précisément, les résultats indiquent que la consommation quotidienne d'une seule portion supplémentaire de fruits et de légumes pourrait avoir un effet équivalent sur le bien-être mental d'environ 8 jours de marche supplémentaires par mois (pendant au moins 10 minutes à la fois).

Le Dr Neel Ocean de l'Université de Leeds a rédigé l'étude avec le Dr Peter Howley, également de l'école de commerce de l'Université de Leeds, et le Dr Jonathan Ensor de l'Université de York.

« Bien que des travaux supplémentaires soient nécessaires pour démontrer les causes et les effets, les résultats sont clairs : les personnes qui consomment plus de fruits et de légumes font état d'un niveau de bien-être mental et de satisfaction dans la vie plus élevé que celles qui en mangent moins. »

Le Dr Howley a déclaré : « Il semble y avoir de plus en plus de preuves des avantages psychologiques des fruits et des légumes. Malgré cela, les données montrent que la grande majorité des Britanniques consomment toujours moins que la consommation quotidienne de cinq fruits et légumes. Encourager de meilleures habitudes alimentaires peut non seulement être bénéfique pour la santé physique à long terme, mais également améliorer le bien-être mental à court terme. » 

Le Dr Ensor a ajouté : « Ce travail fait partie d’un projet plus vaste mené par nos universités sous le nom de « IKnowFood ». En plus d’étudier le comportement des consommateurs et leur bien-être, IKnowFood explore comment les agriculteurs britanniques et les entreprises de la chaîne alimentaire mondiale peuvent devenir plus résistants face à l’incertitude croissante qui règne sur les marchés, la réglementation et l’environnement naturel. » 

« Lettuce be happy : la relation longitudinale entre la consommation de fruits et de légumes et le bien-être au Royaume-Uni » est actuellement dans la presse dans le journal Social Science and Medicine et l'étude est aussi disponible en ligne.

Source : leeds.ac.uk


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)