La forte disponibilité fait baisser le prix des carottes

Les carottes des Pouilles souffrent actuellement de la concurrence des produits de Fiumicino et de Chioggia. Alors que la saison des asperges a été très satisfaisante, les mauvaises conditions météorologiques ont créé quelques problèmes pour les oignons et les melons. FreshPlaza s'est entretenu avec les frères Giovanni et Michele Riontino d'AgriDaniele à Zapponeta (FG).

« Bien qu'il pleuve beaucoup, les carottes n'ont pas été lourdement endommagées. Vu que les carottes sont des racines, le sol les a préservé des basses températures. La quantité excessive de produits disponibles sur le marché est un peu inquiétante, car les carottes de Fiumicino et Chioggia sont disponibles en plus de celles de Sicile et des Pouilles, donc les prix chutent. »

 

« Il y a encore un mois, les produits de Sicile et des Pouilles étaient seulement disponibles sur le marché intérieur. Les cours s'établissaient à 0,70 € pour les produits en vrac et à 0,80 € et 0,90 € pour les plateaux emballés en flowpack. On parle maintenant d'environ 0,60 € pour les plateaux et 0,50 pour les carottes en vrac. »

Avec la fermeture des cantines scolaires pour l’été, Giovanni estime que les cotations vont encore baisser, car « les carottes sont un produit incontournable des cantines. »

Année favorable pour les asperges vertes
« L'année écoulée a été plutôt favorable pour les asperges vertes : nous en avons transformé environ 400 tonnes. La saison s'achèvera bientôt, vers le 10 juin. Nous cultivons la variété Vegalim de grade moyen (grades 12-16) et la production a pas été énorme en raison du mauvais temps. Grâce à une demande appropriée, nous avons réussi à obtenir de bons prix. 90 % des asperges étaient destinées à l’Allemagne, où les retours ont été formidables. »

« La saison de la tomate verte a commencé il y a une dizaine de jours, mais il y a là aussi trop de produits disponibles sur le marché. La Sicile est en pleine production et il y a aussi des tomates de Laitna. Nos cultures poussant dans des serres, nous parvenons à protéger notre produit. »

 

Les melons et les oignons affectés par les intempéries 
« La saison des melons est tardive, nous ne pourrons pas récolter avant début juillet. Comme ils sont cultivés dans des champs ouverts, les plantes poussent trop lentement, on peut parler de 10 à 15 jours de retard. »

« La pluie a gravement endommagé les oignons, causant prématurément moisissure et vieillissement des bulbes. En outre, dans notre région, nous sommes habitués à récolter les oignons au lieu de les laisser sécher dans les champs, mais nous ne pouvons pas le faire à cause des pluies quotidiennes. »

« Nous ne pouvons pas fournir de bons produits. Les volumes d'oignons adaptés à la commercialisation sont bien inférieurs à ceux de l'année dernière. Les prix sont acceptables pour le moment - autour de 0,30 € en production et 0,70 € sur le marché. »

Au cours des dernières années, AgriDaniele a également produit des tomates rouges pour le marché du frais, et les réactions ont été excellentes.

Pour plus d'informations : 
Giovanni Riontino
Cell : (+39) 349 0692297
Michele Riontino
Cell : (+39) 380 4665377
AgriDaniele
S.P. 141 Km 20 + 100
Zapponeta (FG)
Tel./Fax : (+39) 0884 090327
www.facebook.com/AgriDaniele  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)