Achats en hausse pour l'Italie et l'Allemagne ; troisième surface agricole bio pour la France

« Made in Nature », +25 % de culture bio en Europe par rapport à 2012

Made in Nature, projet financé par l'Union européenne et coordonné par CSO Italy pour promouvoir la consommation des fruits et légumes biologiques en Italie, en France et en Allemagne, entre dans le cœur de ses activités d'automne. C'est à l'Anuga (Cologne), parmi les plus importants salons internationaux d'alimentation et de boisson au monde, qu'ont été divulguées les opérations de communication et promotion axées sur les produits d'automne, qu'a été présentée une analyse de la situation des marchés du bio en général et lancée la saison des pommes, raisins de table, poires et kiwis.

En fait, le monde du bio connaît une grande effervescence sur tout le Vieux Continent. D'après Eurostat, en 2017, les surfaces cultivées en bio ont grimpé de 25 % par rapport à 2012, où elles ne représentaient que 5,5 % des surfaces agricoles totales.

Parmi les États membres, à la première place en incidence des surfaces bio sur le total des zones destinées à l'agriculture nous retrouvons l'Autriche (23,4 %), talonnée par l'Estonie (19,6 %), la Suède (19,2 %), l'Italie (14,9 %), la République tchèque (14,1 %), la Lettonie (13,9 %) et la Finlande (11,4 %). Nous assistons à une augmentation des surfaces cultivées en bio tant dans l'Union européenne (+0,8 million d'hectares en 2017) qu'en Europe en général (+1 million d'hectares), et les exploitations les plus grandes se trouvent en Espagne (2,1 millions d'hectares), en Italie (1,9 million d'hectares) et en France (1,7 million d'hectares).

La demande en bio, d'ailleurs, est en forte progression. Selon l'Institut de recherche de l'agriculture biologique (FiBL), en 2017, les ventes au détail du bio en Europe ont dépassé la barre des 37 milliards d'euros (+10,5 % par rapport à 2016), et l'UE représente le second marché au monde derrière les États-Unis avec 34,4 milliards d'euros (+10,9 %). Le nombre d'importateurs enregistre également une hausse (+15,5 %), avec l'Allemagne en tête de ce classement spécial : l'Institut de recherche de l'agriculture biologique (FiBL) les estime environ à 1 700 dans ce pays, pour un marché de 10 milliards d'euros (le plus grand d'Europe). En Italie aussi, les achats bio poursuivent leur progression et représentent une valeur de 3 milliards d'euros, avec le record pour les entreprises de transformation (plus de 18 000 sur le troisième marché européen). Toujours d'après FiBL, c'est la Suisse qui consomme le plus d'aliments bios par habitant en Europe et dans le monde.

Dans le secteur du bio, par ailleurs, les fruits et légumes frais et transformés restent un élément moteur. La distribution organisée et les discounts ont vu leurs parts de marché s'envoler en 2018 et au début 2019, alors que le traditionnel commerce de détail dégringole dans toute l'Europe.

La mise sur le marché des produits d'automne soutient cette tendance positive. Le soleil de fin d'été sur l'ensemble du territoire italien (le projet Made in Nature compte sur le soutien, non seulement des fonds de l'UE, mais également des principaux producteurs biologiques en Italie, comme Brio, Canova, Conserve Italia, Lagnasco RK Growers, VeryBio) a fortement favorisé les productions biologiques, et notamment le raisin de table qui, ces semaines-ci, est proposé avec un grand succès dans les variétés sans pépins.

Qualité de premier choix et bonne production aussi pour les pommes bio (dont les surfaces cultivées en Italie atteignent 4,5 millions d'hectares), particulièrement intéressantes pour la vaste gamme variétale qui distingue l'offre Made in Italy, avec des nouveautés captivantes comme Candine et Story Inored, variétés de qualité excellente et résistantes à la tavelure. Les prévisions sont également bonnes pour le kiwi bio (4,1 millions d'hectares en Italie), alors que la récolte de poires biologiques a fait les frais, au niveau quantité, des problèmes climatiques qu'ont connu les zones de production, mais la qualité est toutefois excellente, tout comme s'annonce très bonne la qualité des produits transformés bio, comme la tomate transformée.

Pour plus d'information : 
SOPEXA Italia (Exécution du Projet)
Fruitecom srl (International Press office)
Jessica Sabatini
Tel.: +39 059 7863894
jessica.sabatini@fruitecom.it  

www.madeinnature.org 
https://www.facebook.com/madeinnatureeu/ 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)