Dirk van Nieuwkerk, Anaco Greeve :

« Rien de fou, de cher ou de bon marché sur le marché de la tomate »

Selon Dirk van Nieuwkerk d'Anaco Greeve, l'agitation de Noël dans le commerce de jour est depuis longtemps chose du passé. « Ce temps est révolu. Aujourd'hui, presque tous les produits sont disponibles toute l'année et en continu même pendant la période des fêtes. En fait, il n'y a rien de différent par rapport aux autres mois de l'année. Pour ceux qui approvisionnent les supermarchés, c'est peut-être différent, mais nous ne sommes pas dans ce métier. »

Dirk, sur la photo, à l'époque où il y avait encore la ruée de Noël dans le commerce des fruits et légumes (années 70) 

Le marché de la tomate ne fait que reprendre ses activités habituelles, selon le vendeur de tomates. « Rien de frappant, de cher, de bon marché ou de fou. Les prix sont à un niveau raisonnable. Nous voyons maintenant plus de demande en provenance de la Biélorussie. C'est bien sûr une semaine de vente un peu étrange avec les jours de Noël le mercredi et le jeudi. Cela rend traditionnellement plus difficile l'obtention de commerce espagnol ici. Ce n'est pas surprenant, car les chauffeurs veulent être chez eux pendant les vacances, comme tout le monde ».


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)