Discussion stérile ou révolution de l'emballage ?

Renaissance des caisses en bois en France, en Espagne et en Italie - Quand l'Allemagne suivra-t-elle ?

« La nouvelle loi sur l'emballage vise notamment à éviter les free-riders ou autrement dit les resquilleurs, mais ne donne guère d'impulsion pour une véritable durabilité. En effet, la dépendance mondiale vis-à-vis de la Chine et d'autres pays est alors devenue soudainement évidente lorsque des restrictions massives à l'importation de déchets ont été introduites. » 

Il y a donc une critique sévère des décisions des politiciens et des représentants du commerce de l'industrie des emballages en bois. Ils s'inquiètent des problèmes d'élimination et de l'augmentation des coûts, ainsi que de la destruction des habitats. « Cela a finalement attiré l'attention du public. Mais est-ce suffisant ? » 

« La tendance récente à critiquer le plastique s'est beaucoup amplifiée et soulève également la question de savoir si le plastique n'est pas en général un matériau qu'il faut éviter si possible », déclare Uwe Groll, directeur de Grow e.V., l'association pour des emballages en bois respectueux de l'environnement. « Les emballages en plastique à l'aspect bois ont presque l'air drôle. Mais quel est le rapport avec la crédibilité dans les nouvelles conditions ? » 


Uwe Groll et Markus Benninger sur le site de Benninger en Allemagne.

On constate aujourd'hui une nette tendance à fabriquer des emballages à partir de véritables matières premières renouvelables qui peuvent être conservées dans le cycle naturel, par exemple par compostage dans le pays d'origine. Cependant, de nombreuses questions et malentendus restent ouverts : tout le monde ne comprend pas la différence entre un plastique « compostable » et un plastique fabriqué à partir de ressources renouvelables. Les deux matériaux sont très différents et il faut encore beaucoup de clarification et d'étiquetage pour s'assurer que les cycles des matériaux souhaités fonctionnent réellement. » 

Représentation à l'expoSE/expoDirekt 2019 : Michael Sandhas, Alexander Engel et Stephanie Delp

Les choses semblent être beaucoup plus faciles pour le bois en tant que matière première, qui dispose d'un système de gestion du recyclage pleinement opérationnel en Allemagne. Groll nous explique : «  Alors que le commerce des vieux papiers est également orienté vers l'international à cet égard, les déchets de bois sont presque entièrement recyclés en Allemagne et dans les pays voisins. Aujourd'hui, ce sont des facteurs qui ont une influence croissante sur l'évaluation des emballages, également auprès des clients. De même, dans le cas du bois, le type de bois ainsi que les pays d'où provient le bois jouent un rôle. Ici, il y a certainement des types de bois qui sont obtenus de manière encore plus durable que d'autres. » 

Pour les caisses en bois, on utilise presque exclusivement du bois de peuplier, qui peut être utilisé industriellement à partir de 20 ans. Ce bois provient majoritairement de la sylviculture nationale ou privée certifiée en Allemagne et en Europe.


Grumes de peuplier, prêtes à être transformées.

Comment se déroule la production des caisses en bois ? Regardez le processus dans ce reportage photo réalisé par FreshPlaza.

« En Allemagne, il existe encore des réticences dans le domaine des emballages légers en bois. L'accent est mis sur les changements nécessaires, en premier lieu sur les emballages de consommation. Des changements vers des alternatives en papier, en herbe et en feuilles y ont clairement lieu. Au début, souvent sous l'influence des émotions et sans avoir finalement clarifié toutes les questions de migration et autres questions liées à l'alimentation. Nos pays voisins comprennent le sujet de manière beaucoup plus complète et incluent également les emballages de transport », déclare M. Groll pour alimenter sa réflexion.

On pourrait donc parler d'une véritable renaissance des caisses en bois en France, en Espagne et en Italie. Dans ces pays, on constate également que les produits naturels sont plus crédibles et plus faciles à commercialiser dans des emballages naturels. Non seulement dans le segment des produits biologiques, mais aussi dans la gamme de produits classiques, les emballages en bois font l'objet d'une attention beaucoup plus accrue.

Ces dernières années, l'industrie s'est servie de ces caractéristiques remarquables pour les renforcer, y compris sur le plan scientifique. Les résultats concernant la durabilité du produit ainsi que son aptitude à l'usage alimentaire et à l'hygiène sont constamment étendus et également adaptés aux développements techniques concernant les bois utilisés et les techniques de traitement ainsi que les encres d'impression, le cas échéant.

« Il est peu probable qu'aucun autre matériau n'ait été examiné de manière plus intensive dans le domaine de l'hygiène et de la migration à l'heure actuelle, et dans certains cas, il a produit des résultats étonnamment positifs. Récemment, il a même été prouvé que les emballages en bois pour le poisson sont plus sûrs sur le plan de l'hygiène que les boîtes en EPS (polystyrène). » 

Mais cela vaut également pour le secteur des fruits et légumes : « Si la décision d'emballage devait être moins influencée par des questions logistiques et plus du point de vue des producteurs responsables du produit, on utiliserait beaucoup plus d'emballages en bois pour certaines cultures afin de mieux garantir la qualité, la maturité ainsi que l'apparence des produits. Mais là aussi, il y a des changements qui viennent d'abord d'autres pays. Entre-temps, il est ouvertement déclaré que les producteurs aimeraient avoir plus de marge de manœuvre pour le choix de l'emballage en fonction des aspects de protection optimale et de la fonction de transport et de commercialisation. » 

Le Dr Florence Aviat, de YouR-ResearcH, a présenté les avantages des caisses en bois dans son exposé au Forum européen de l'emballage 2019.

Lors de l'European Packaging Forum de l'année dernière à Düsseldorf, l'un des intervenants avait déclaré : « Nous verrons bientôt si nous avons une discussion stérile ou si nous sommes confrontés à une révolution de l'emballage. Je pense que la direction se précise. » 

Pour plus d'informations :
Uwe Groll
GROW GmbH 
Hauptstraße 98
67133 Maxdorf, DE
Tél. : +49 (6237) 929593
grow-gmbh@t-online.de
www.grow-deutschland.de

 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)