Suisse : dernières tendances de consommation

Avec la consommation croissante de produits issus l’agriculture biologique, la Suisse devient un marché de plus en plus intéressant pour la vente. Le chiffre d’affaire a connu une hausse de 7 % entre septembre 2017 et août 2018, soit 46 663 tonnes de légumes bio vendus pour 390 millions de francs. Ces chiffres rapportés par l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) montrent aussi que les ventes de légumes de production conventionnelle ont subi une contraction de 3 % pendant le même laps de temps.

Parmi les légumes stars, on trouve les carottes à la première place (8 756 t), suivie de la tomate (5 325 t), qui arrive en 2ème position en terme de volume, mais en 1ère position en terme de chiffre d’affaires. « Le légume bio générant actuellement le plus de chiffre dans le commerce de détail Suisse est la tomate, qui existe dans une multitude de variétés et a permis de réaliser un chiffre d'affaires annuel de 48 millions de francs. Elle est suivie de la carotte, avec 33 millions de francs, puis du poivron, avec 24 millions de francs. Les plus fortes croissances absolues entre septembre 2017 et août 2018, par rapport à un an auparavant, concernent la tomate (+4,6 millions de francs) et le poivron (+2,9 millions de francs) », explique l'OFAG. 

En ce qui concerne les fruits, leur chiffre d’affaire est en hausse de 13 %, soit 46 968 tonnes de marchandises vendus dans le commerce de détail en Suisse pour 253 millions de francs, de septembre 2017 et août 2018. Le chiffre d’affaire des fruits conventionnels n’a augmenté que de 1 % avec 1,47 milliard de francs et une baisse de volume de 4 %. Au rayon des fruits, le bio représente 14,7 % du chiffre d’affaires.

Le fruit favori est la banane. A elle seule, elle a généré un chiffre d’affaire de 59 millions de francs avec 19 315 t. Elle est suivie de la pomme (29 millions de francs avec 4 871 t), du citron (26 millions de francs avec 4 347 t) et de la myrtille (20 millions de francs). Cela a engendré de fortes hausses de chiffres d’affaires : les myrtilles bio (+5,8 millions de francs), les citrons bio (+3,1 millions de francs) et les pommes bio (+3,1 millions de francs).

A noter que le coût des fruits et légumes bio en Suisse est 50 % plus cher que les conventionnels. Le panier moyen pour un ménage avec deux enfants est de 196 francs au lieu de 132 francs par mois.

Source : BioAddict


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)