Lennart Middelburg, Vegetables Market Place :

« Au début, nous nous demandions comment remplir l'entrepôt, maintenant il est vide dès l'après-midi »

En avril 2018, la Vegetables Market Place (VMP) a emménagé sur un nouvel emplacement situé dans la région néerlandaise de Poeldijk. Il comprend 1 600 m² d'entrepôt, 4 quais de chargement et 3 cellules de refroidissement. Il y a également de l'espace de stockage pour plus de 1 000 palettes. « Quand nous sommes entrés pour la première fois, nous nous sommes demandé comment nous allions remplir l'entrepôt. Aujourd'hui, nous nous demandons parfois comment il est à nouveau vide l'après-midi », déclare en riant Lennart Middelburg qui dirige l'entreprise avec son père, Gert.


Lennart et Gert Middelburg.

L'entreprise a connu une croissance assez rapide. Au cours des trois dernières années, son chiffre d'affaires et sa taille ont doublé. « Ça demande beaucoup d'organisation ; nous avons apporté un certain nombre de changements en interne. Avec l'arrivée de Ferhat Tivsiz, il y a maintenant une jeune équipe dynamique avec tout de même l'expérience nécessaire. C'est une bonne base. Nous voulons continuer à bâtir sur cette base à l'avenir », affirme Lennart.

Les légumes de serre restent le cœur de métier de l'entreprise. Les fruits et légumes de pleine terre gagnent cependant une place de plus en plus importante dans cette société de négoce. « Compte tenu de la quantité d'agrumes et de melons que nous avons reçus du Maroc l'été dernier, le nom Vegetables Market Place est maintenant un peu réducteur », plaisante Lennart. « Mais nous n'offrons pas un assortiment complet ; par exemple nous n'avons pas de fruits rouges.  C'est trop risqué, nous préférons répondre aux demandes spécifiques de nos clients. »

« La saison néerlandaise touche à sa fin. Nous nous tournons de plus en plus vers les approvisionnements en provenance d'Espagne et du Maroc. Ce fut encore un été inhabituel avec les conditions météorologiques extrêmes qui l'accompagnaient. Nous avons reçu un grand volume de légumes de Pologne cet été, ce qui nous permet de bien nous distinguer sur le marché. Choux chinois, tomates, poivrons, laitue iceberg, choux-fleurs - s'il y a pénurie de ces produits aux Pays-Bas, les gens nous trouvent rapidement. Par exemple, il y a eu une période où il n'y avait pas de tomates cerises néerlandaises mais nous, nous avions ce produit à notre disposition. Nous l'avons achetée en Espagne », explique le négociant.

Nombreux chargements mixtes
Pour les contrats, VMP travaille avec plusieurs producteurs permanents. L'entreprise, toutefois, obtient la plupart de ses fruits et légumes sur le marché libre. « Ça marche parfaitement pour nous. Nous sommes indépendants. Nous pouvons acheter quand et où nous voulons. Nous vendons à une large clientèle composée de grossistes, mais aussi d'entreprises qui approvisionnent les établissements d'accueil et les traiteurs. Nous fournissons beaucoup de chargements mixtes : il peut s'agir d'oignons, de choux, de tomates et de poivrons. Nous ne fournissons pas directement les supermarchés », explique M. Lennart.

« Nous avons des clients dans toute l'Europe. Les ventes à l'Irlande, par exemple, ont considérablement augmenté au cours de l'année dernière. Les exportations vers la Scandinavie ne cessent d'augmenter. Les droits de douane à l'importation ont été supprimés. La demande de la Norvège, par exemple, est donc à nouveau en hausse. Nous exportons également vers des pays comme Malte, la Grèce et l'Autriche, nous n'importons pas seulement des produits polonais. Nous avons également commencé à servir plus de clients en Pologne et dans d'autres pays d'Europe de l'Est. C'est depuis que Marta Iwaniec a rejoint notre équipe. Après tout, les choses se passent mieux quand on parle la même langue », poursuit Middelburg.

Clarté souhaitée sur le Brexit
« Nous exportions beaucoup vers la Russie mais nous avons réussi à surmonter ce revers en trouvant de nouvelles destinations. Nous nous développons également rapidement aux côtés de nos clients », déclare le négociant en fruits et légumes. En ce qui concerne les exportations vers le Royaume-Uni, le Brexit a dominé le marché l'année dernière. Lennart n'est toutefois pas trop inquiet.  « Les Britanniques auront toujours besoin de fruits et légumes. Mais il est crucial d'obtenir des éclaircissements dès maintenant. Les gens en ont assez de cette incertitude. »

La saison hivernale approche. VMP dispose donc, une fois de plus, d'un plus grand espace frigorifique à offrir à des tiers. « En été, nous avons désespérément besoin de ces cellules pour nos propres produits. Maintenant, nous avons à nouveau plus d'espace disponible », explique Lennart. En février de l'année prochaine, l'entreprise fera sa première apparition en tant qu'exposant au Fruit Logistica de Berlin. « Nous verrons d'abord comment ça se passe. De cette façon, nous procédons pas à pas », conclut Lennart.

Pour plus d'informations : 
Lennart Middelburg
Vegetables Market Place
427 ABC Westland
2685 DE Poeldijk, NL
Tél. : +31 (0) 174 527 130
Cell. : +31 (0) 622 509 817
Lm@vmpbv.nl 
www.vmpbv.nl 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)