Phil Hogan, commissaire européen chargé de l'agriculture et du développement rural

La révolution numérique progresse trop lentement dans le secteur agricole

Le commissaire européen à l'agriculture et au développement rural, Phil Hogan, a expliqué que la numérisation du secteur primaire devrait se faire à un rythme plus rapide, afin qu'il soit mieux à même de relever les « immenses défis » de l'avenir.

Lors de son discours à DATAGRI 2018, le forum pour la promotion de la transformation numérique dans le secteur agroalimentaire, tenu à Cordoue, Hogan a reconnu que la révolution numérique de l'agriculture « avance trop lentement ».

« Nous devons l'accélérer, car les défis auxquels les producteurs sont confrontés aujourd'hui sont immenses. On leur demande de produire des aliments plus nombreux et de meilleure qualité avec moins de ressources. Ils ont pour tâche de réduire leur empreinte écologique. On attend d'eux qu'ils répondent à l'évolution de la demande des consommateurs et qu'ils soient confrontés au changement climatique et à la volatilité des marchés mondiaux », a déclaré le commissaire européen.

Selon lui, la meilleure façon d'accélérer les choses est « d'utiliser des outils intelligents et orientés vers l'avenir ». Il propose donc « de doubler le budget de la recherche et de l'innovation dans le domaine de l'alimentation et des ressources naturelles dans le cadre de l'Europe Horizon pour la période 2021 à 2027 ».

Le haut débit est essentiel
Il a également qualifié la numérisation d'« objectif transversal » de la future politique agricole commune (PAC), mentionnant « les énormes difficultés d'accès aux connexions à large bande dans certaines zones rurales-urbaines ».

« Alors que 76 % de la population de l'UE a désormais accès au haut débit rapide, seuls 40 % des ménages des zones rurales y ont accès », a déclaré le commissaire.

Pour sa part, le ministre de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation, Luis Planas, a rappelé que le gouvernement espagnol travaille déjà sur un agenda numérique « avec trois objectifs fondamentaux ».

Source : efeagro.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)