Comment la musique nigérienne peut vous aider à choisir une pastèque mûre

 Le moyen le plus rapide pour savoir si une pastèque est mûre ou non est de la toucher. Et si vous avez des difficultés à détecter les subtilités par le son, écoutez de la musique traditionnelle nigérienne pour habituer vos oreilles, déclare un groupe international de chercheurs en physique et en musique.

Le chercheur nigérien Stephen Onwubiko a trouvé un lien entre les sons de percussions dans la musique traditionnelle nigérienne et le son des doigts qui tapotent les pastèques sur les marchés.

Onwubiko, chanteur de formation classique et chercheur en acoustique musicale africaine, s'est associé à la physicienne Tracianne Neilsen, de l'Université Brigham Young en Utah et à Andrea Calilhanna, chercheur en musique à l'Université de Sydney en Australie, pour déterminer ce phénomène de percussion-pastèque. Neilsen présentera ses conclusions lors de la 177ème réunion de la Société Acoustique d'Amérique, qui aura lieu du 13 au 17 mai à la Galt House de Louisville dans le Kentucky.

« La plupart des gens n'ont aucune idée des bruits qui les entourent ni de la manière dont ils les affectent », a déclaré Onwubiko. « Les expériences quotidiennes, même la prise de décision, sont influencées par les sons qui nous entourent. »

Onwubiko travaille avec des vendeurs et des consommateurs de pastèques au Nigeria à propos de leurs perceptions des sons, un domaine connu sous le nom de psychoacoustique, tandis que Neilsen analyse le spectre de fréquences du tambour traditionnel, l'igba. Calilhanna quant à elle, travaille avec une approche mathématique de la théorie de la musique pour quantifier ces sons.

L’équipe suggère que les composants de la musique nigérienne traditionnelle - sons et rythmes aux accents décalés, rythmes non accentués et syncopes - constituent un entraînement auditif parfait pour l’identification de la pastèque.

« Les sons d'une pastèque mûre et pas mûre sont entendus dans la musique traditionnelle. Un modèle de tambour africain est fait à partir des mêmes sons », a déclaré Neilsen.

Un igba est une forme cylindrique et mesure entre 70 et 75 centimètres de long. L'analyse du modèle de hauteur peut être utilisée pour mesurer, déterminer et corréler la maturité interne et la qualité de la pastèque avec la hauteur d'un tambour nigérien. Cette méthode permet une identification à un niveau d'efficacité de 60 %.

Les sons font partie intégrante de la culture, a souligné Calilhanna. « Les gens ne réalisent pas la quantité d'informations importantes véhiculées par les sons qui nous entourent et de l'impact de ces sons sur les cultures. Afin de préserver les cultures, nous avons besoin d'analyser les sons traditionnels et leur impact sur les expériences de la vie quotidienne. »


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)