Des films réfléchissants pour améliorer la qualité et le calibre des pêches

La recherche est nécessaire pour sauver la culture de la pêche et pour pouvoir être compétitif. Le 4 juillet 2019, l'Université de Bologne a lancé un projet en collaboration avec un fruiticulteur dans le but d'améliorer la qualité des pêches et des nectarines. Il est coordonné par Luca Corelli Grappadelli, professeur d'arboriculture générale et de culture d'arbres fruitiers, et par Mattia Rindolfi qui dirige la société fruiticole. 

Un mètre de fruits appliqué aux nectarines. Le piston suit la croissance du fruit. 

Les vergers de pêche de Rindolfi sont protégés par des filets anti-grêle et anti-insectes. Les tests envisagent l'application de films réfléchissants entre les rangées de manière à « faire rebondir » la lumière vers le fruit. Les pêches et les nectarines se développent par transpiration et un meilleur éclairage devrait l’améliorer, en recueillant le sucre des feuilles et l’eau des racines.

Un compteur à fruits 

« Nous venons de placer 16 mètres à fruits qui lisent les données toutes les 15 minutes et nous placerons bientôt les films réfléchissants. Les compteurs de fruits sont essentiels car ils mesurent la croissance quotidienne de chaque pêche. Huit d'entre eux sont appliqués dans les rangées avec film , tandis que les 8 autres seront dans une section sans film. » 

Installation du coordinateur 

Les compteurs de fruits sont utilisés par le département depuis de nombreuses années et ont été développés par l’Université de Bologne il y a plusieurs années. Chaque compteur est connecté à un « nodule » placé à proximité des outils. 

De gauche à droite : Luca Corelli Grappadelli, Mattia Ridolfi et Marco Sangiorgi 

Les « nodules » collectent des données et les transfèrent via WiFi au « coordinateur », c'est-à-dire à une unité placée au début du verger. À partir de là, les données sont envoyées à un serveur et traitées afin que les chercheurs et l’entrepreneur puissent évaluer leur croissance jour après jour. Grâce aux données disponibles, il est également possible de faire des prédictions sur le calibre final.

Le nodule avec les terminaux 

Il y a quelques jours, l'entrepreneur Mattia Rindolfi et l'étudiant Marco Sangiorgi ont organisé la partie technologique. Les films seront placés bientôt et les données seront traitées jusqu'à la récolte du fruit. La variété étudiée est le Romagna Giant, avec un tracé de 4,5 mètres et 1,4 mètre en rangées.

« Nous devons remercier des entreprises telles que Rindolfi, car elles ont la bonne attitude. Grâce à Mattia, nous pouvons travailler sur des choses innovantes. Ce que nous faisons aujourd'hui est la recherche appliquée, car ces tests visent à améliorer les revenus des entreprises. »

Pour plus d'informations : 
Agricola Ridolfi
Via Del Dottore 33
48124 Ravenna - Italy
Tel. : (+39) 347/6128922
info@agricolaridolfi.it 
www.agricolaridolfi.it 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)