Bayer et BASF condamnées à verser 265 millions de dollars à un cultivateur américain

Dans le Missouri, un cultivateur a gagné son procès contre les groupes allemands Bayer et BASF, dont les pesticides auraient, selon le demandeur, détruit les vergers de pêches dont il était propriétaire. Les deux entreprises devront lui verser 265 millions de dollars, soit 244 millions d’euros.

Il a été reproché aux deux géants des produits phytopharmaceutiques d’encourager l'utilisation du dicamba dans le secteur agricole, commercialisé par Monsanto, de manière irresponsable. Ce dernier est très populaire mais également très controversé pour sa tendance à anéantir les cultures des champs voisins, puisqu'il se répand facilement et tue les plantes qui ne sont pas adaptées.

Il s’agit du premier procès aux Etats-Unis concernant le dicamba. D’autres plaintes ont cependant été déposées contre Bayer pour les pertes subies à cause du produit. L’entreprise a déjà été condamnée par un jury californien à verser 290 millions de dollars (267 millions) à un jardinier pour ne pas avoir suffisamment informé de la dangerosité du RoundUp. Le jardinier est aujourd’hui atteint d’un cancer incurable.

Bayer compte faire appel du verdict affirmant que le dicamba est sans danger pour les cultures tant que les utilisateurs suivent les instructions.

 


Source : 20minutes.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)