Un accord en demi-teinte pour la FWA

Marianne Streel, présidente de la Fédération wallonne de l'agriculture (FWA), a indiqué en parlant de l’accord sur le cadre financier pluriannuel 2021-2027 de l'Union européenne que ce n’était « pas l'accord de nos rêves mais, au moins, avec un budget, on a une idée d'où l'on va et c'est important ». Alors que la Belgique souhaitait un budget fort, les fonds alloués à la PAC (356,4 milliards) ont été revus à la baisse. Le point positif néanmoins est le fonds d'ajustement « Brexit » qui dégagera 5 milliards d’euros. « Il faut encore voir comment ces fonds seront redistribués, à l'échelle nationale aussi entre Flandre et Wallonie », précise l’agricultrice.

La partie flamande de la FWA déplore les coupes budgétaires alors que la période actuelle « a besoin d'une Europe forte et solidaire ». Du côté de l'organisation des agriculteurs et horticulteurs de Flandre, Sonja De Becker affirme que « la diminution est considérable. Elle représente 40 milliards (-10 %) par rapport au financement actuel de la Politique agricole commune (PAC), même en tenant compte des moyens du fonds de relance. Ces moyens sont vitaux pour un approvisionnement alimentaire performant, payable et toujours durable dans l'Union européenne ».

L’organisation souhaite que l'accès des agriculteurs et horticulteurs aux instruments financiers du fonds de relance soit facilité et que des investissements soient effectués dans l’agriculture en matière de recherche et de développement.

 


Source : lalibre.be


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)