Entretien avec Maurizio Zappatore, directeur commercial d'Orogel

Les aliments surgelés se développent malgré le coronavirus

L'augmentation de la consommation de légumes surgelés se poursuit encore aujourd'hui, au plus fort de l'été et malgré le confinement. C'est ce qu'a déclaré Maurizio Zappatore, directeur commercial d'Orogel, à propos des données pour les 6 premiers mois de 2020 par rapport à 2019.

« Organiser la production, la transformation et la commercialisation pendant les mois de fermeture n'a pas été facile mais nous avons réussi à maintenir nos normes de qualité, sans jamais manquer d'approvisionnement. Et du 17 février au 3 mai, les ventes de légumes surgelés dans le circuit de détail ont augmenté de plus de 25 %, en juin 2020, une bonne augmentation de +14,6 % ».

Il s'agit donc d'une tendance à la croissance et non d'un simple achat compulsif, comme celui des désinfectants ou des levures. Et si la grande distribution a enregistré des hausses significatives, le secteur de la restauration a connu de forts reculs, même si ces dernières semaines, on a assisté à une légère reprise dans le secteur de la restauration.

« Il y a toute une série de nouveaux consommateurs qui ont commencé à acheter régulièrement des aliments surgelés pendant la période de fermeture. Et puis, se rendant compte de la qualité, du côté pratique et de la commodité du produit, ils continuent à le rechercher. Nous en sommes très satisfaits ».

Cependant, ces chiffres sont le résultat de la programmation et d'une série d'investissements qui vont au-delà de l'effet coronavirus. « Sur la période de trois ans 2019-2021, nous allons investir 80 millions dans notre développement, après en avoir investi 150 au cours des sept années précédentes. Depuis de nombreuses années, nous nous sommes fixés un objectif de qualité et nos efforts ont porté leurs fruits : pour certains de nos produits, notre part de marché va de 22 à 36 %, sans parler de ce que nous produisons sous les marques des détaillants ».

Orogel a derrière elle le groupe Fruttadoro, autour duquel gravitent certaines coopératives de producteurs. « L'un de nos objectifs non négociables est la rentabilité des producteurs. Tout commence par la qualité des légumes fournie par nos partenaires. Nous disposons de trois usines, dans trois régions différentes d'Italie, grâce auxquelles nous sommes en mesure de transformer et de congeler le produit dans les quelques heures qui suivent la récolte. Ces trois usines sont situées à Ficarolo, en Vénétie, à Policoro, en Basilicate, et à Cesena, en Émilie-Romagne. »

Zappatore travaille pour Orogel depuis 26 ans. Au cours de cette longue période, il a contribué à la croissance de l'entreprise en améliorant les résultats chaque année. « Nous avons surtout visé l'innovation, qui dans notre secteur, a obtenu les meilleurs résultats dans la récupération des produits alimentaires italiens traditionnels ou dans la redécouverte de produits et de recettes qui, aujourd'hui, seraient aussi difficiles à réaliser chez nous qu'il y a 50 ans. Mais grâce à l'engagement de nos producteurs et à la grande amélioration des processus industriels, nous sommes en mesure d'apporter nos produits au domicile des familles en combinant une qualité élevée et des prix équitables ».

Pour plus d'informations :
Fruttadoro Orogel Group 
Via Dismano 2600
47522 Cesena (FC)
Tél. : (+39) 0547/3771
info@orogel.it
www.orogel.it


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)