Des fruits et légumes sur les toits de Singapour

Afin de devenir moins dépendant des importations de produits frais, Singapour développe depuis quelques temps l'agriculture urbaine. Aubergines, romarin, bananes ou encore papayes poussent sur les toits de la Cité-État.

930 m² sont dédiés à la culture de fruits et légumes sur les toits des immeubles du quartier d’affaires. Les initiatives se multiplient sous l’impulsion du gouvernement qui s’inquiète d'une possible baisse des rendements agricoles dans le monde à cause du changement climatique. Ainsi, les autorités souhaiteraient produire localement 30 % de la nourriture d'ici 2030. Le pays dépendant fortement des exportations (90 % des produits alimentaires), cela déstabiliserait ses approvisionnements.

Depuis la crise sanitaire, les cultures urbaines ont pris un nouvel élan. Le gouvernement a injecté 30 millions de dollars singapouriens (19 millions d'euros) pour le développement du secteur. « Il y a une erreur commune qui est de croire que l'on ne peut pas faire de l'agriculture à Singapour par manque d’espace », indique Samuell Ang, directeur de l'exploitation Edible Garden City, située sur le toit du centre commercial. « Nous voulons passer le message que l'on peut faire pousser sa propre nourriture. Et démontrer que l'on n'a pas vraiment besoin de grandes parcelles ». La société exploite 80 toits au travers de la ville, mais aussi des balcons, des conteneurs et une ancienne prison. Les clients d’Edible Garden City sont essentiellement des restaurants, mais les consommateurs peuvent aussi s'abonner pour recevoir des livraisons régulières de fruits et légumes.

Pour William Chen, directeur d'un programme dédié à la nourriture, la science et la technologie à l'université technologique Nanyang de Singapour, si les fermes urbaines sont « certainement une option intelligente », il souligne néanmoins les limites de ce système : « Faire pousser du riz ou du blé en intérieur serait très onéreux voire impossible ». Par ailleurs, la ville ne dispose pas d'agriculteurs qualifiés.

 


Source : lavieimmo.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)