Gerrie Groot de G. Kramer & Zonen :

« Cette année la demande de choucroute s'est normalisée »

Personne n'a pu passer à côté les rayons dévalisés par les consommateurs au début de la pandémie, et la choucroute n'a pas fait exception. « C'était une année bizarre, très incertaine », indique Gerrie Groot de la fabrique de choucroute G.Kramer & Zonen aux Pays-Bas. « Les gens ont acheté tout ce qui leur tombait sous la main. La choucroute fraîche se conserve longtemps. Tout nos produits se sont vendus comme des petits pains. Mais heureusement cette année la demande s'est normalisée. »

« Nous avons fait des bénéfices donc finalement c'était plutôt positif. Dès le printemps, il a fallu faire fermenter des choux supplémentaires. Nous avons réussi à tenir le rythme mais il en manquait assez souvent.  On espère que ce ne sera pas aussi tendu cette année malgré les nouvelles mesures. »

G. Kramer & Zonen rentre habituellement environ 200 000 kg de choux par jour. Et ce, de début août à quelques jours avant Noël. « Nous sommes maintenant dans la phase de finition. Le rush recommence en janvier. La saison se déroule bien. Nous sommes loin d'être insatisfaits », déclare Gerrie. Mais en raison des fortes pluies du mois de juin, plusieurs hectares de choux de l'entreprise se sont noyés. « Cette récolte n'a certainement pas été abondante. Mais, nous avons réussi à livrer, sans problème. »

Gerrit reste optimiste quant à l'avenir. « Je pense que les gens recherchent de plus en plus des aliments biologiques et sains. La choucroute est, bien sûr, parfaite pour cela. Le temps où on l'utilisait uniquement pour le ragoût est révolu depuis longtemps. L'entreprise en est maintenant à sa cinquième génération. Et chacune d'entre elles a dû évoluer avec son temps », ajoute Gerrie.

« Je suis là depuis plus de 46 ans maintenant. Lorsque j'ai commencé, les grands emballages (barils et seaux) étaient populaires. Ils étaient tous destinés aux marchands de fruits et légumes. Puis, en raison de la demande des consommateurs, les petits emballages sont devenus à la mode. Aujourd'hui, l'agriculture biologique a fait son apparition. Il y a donc toujours de nouveaux développements. Et en tant qu'entreprise, vous devez suivre le mouvement ». C'est ainsi que G.Kramer en Zonen a intégré plusieurs nouveaux produits dans sa gamme.

L'atjar en est un exemple. Mais l'entreprise fabrique également des produits Kraut Organic. Il s'agit d'une variante du chou blanc transformé. « Je pense que nous avons l'une des plus grandes zones de culture biologique », explique Groot.

Toute notre culture conventionnelle est « en route vers PlanetProof ». Les variétés d'Organic Kraut sont notre réponse à la demande des consommateurs.

Organic Kraut peut être consommé cru, ce qui en fait un produit de commodité idéal. Il existe en quatre saveurs différentes - Gingembre et Betterave, Ail et Basilic, Chili et Oignon, et Kimchi : Légumes et Épices. « La jeune génération ne fait plus de purée. Ces produits sont fabriqués à partir de légumes et d'herbes biologiques et frais. Ils sont donc parfaits pour garnir, par exemple, les hamburgers ou les burritos », conclut Gerrie.

Pour plus d'informations :
G. Kramer & Zonen
141 Voorburggracht
1722 GC, Zuid-Scharwoude, NL
Tél. : +31 (0) 226 312 426
Gerrie.Groot@gkz.nl  
www.gkz.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)