Hans-Peter Rödel, Rödel Ltd, sur le marché de la choucroute :

« Besoins élevés et rendements abondants des matières premières »

Une forte demande et, par conséquent, des ventes élevées pour le marché actuel de la choucroute. « À l'automne, la haute saison classique commence, puis de janvier à Pâques, il y a une baisse significative. Actuellement, nous sommes environ 50 % au-dessus du niveau des ventes du mois précédent », déclare Hans-Peter Rödel, directeur général de l'usine de choucroute du même nom située à Trogen, en Bavière.

Fondée en 1975, la choucrouterie fournit principalement des grossistes, des détaillants et des clients industriels en choux de haute qualité issus de sa propre production. « D'après notre expérience, nous avons toujours été très présents dans le secteur de la vente au détail, mais en raison de l'effondrement du secteur de la restauration, les gens cuisinent désormais davantage à la maison, ce qui explique l'augmentation des ventes dans ce domaine », explique Hans-Peter Rödel.

Un approvisionnement abondant en matières premières
Les matières premières proviennent à la fois de la région et de l'extérieur. « Les autres années, nous avons eu à plusieurs reprises des rendements inférieurs à la moyenne ; cette année, l'été a été relativement humide, ce qui a été optimal pour le chou blanc. En conséquence, les agriculteurs de la région ont enregistré une récolte abondante, ce qui explique que nous soyons bien approvisionnés. »


En plus de la choucroute classique, Rödel Ltd propose également du chou rouge et du raifort de table. Ceux-ci sont livrés dans tous les types de conteneurs, de 500 grammes à 50 kg.

Augmentation inévitable des prix
Selon M. Rödel, la situation des prix est relativement constante, mais des augmentations significatives des coûts au sein de la production sont de plus en plus perceptibles. « Par conséquent, une augmentation des prix du commerce dans un avenir proche est inévitable de mon point de vue. Car nous ne parlons pas seulement des salaires et de l'énergie, mais les emballages deviennent aussi de plus en plus chers. Cela fait déjà plusieurs mois que nous luttons contre l'allongement des délais de livraison, et les premiers goulets d'étranglement apparaissent maintenant, lentement mais sûrement. »


Production de choucroute / Photo : Rödel Ltd

La part du bio en hausse
Malgré les défis actuels, Rödel est confiant quant à l'avenir de l'industrie de la choucroute. « Bien que la consommation par habitant fluctue d'une année à l'autre, elle est plutôt stable à long terme. » Pour l'instant, le fournisseur expérimenté n'ose pas s'essayer à de nouvelles saveurs ou variantes de choucroute. « Nous nous en tenons au produit classique, que nous proposons en qualité conventionnelle et biologique. La part de marché du bio a pu être portée à environ 50 % ces dernières années et je vois encore un potentiel de croissance. »

Pour plus d'informations : 
Rödel GmbH
Hans-Peter Rödel
Hauptstrasse 56
95183 Trogen
Tél. : +49 / 09281 / 7363-0
Fax : +49 / 09281 / 7363-11
info@roedel-sauerkraut.de  
www.roedel-sauerkraut.de   


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)