Rapport BLE semaine 41 :

Poivrons : prédominance des offres néerlandaises et espagnoles

Dans le secteur des poivrons, les offres néerlandaises et espagnoles ont prédominé. La disponibilité globale s'est accrue et a été suffisante pour répondre à la demande. Les ventes ont été limitées dans certains endroits, en partie à cause des vacances, a déclaré la BLE.

Graphique : BLE

Pommes
Les offres locales ont dominé le marché : Elstar, Jonagold et Boskoop constituaient la base de l'offre. L'activité a été soutenue, sans faits marquants.

Poires
Les livraisons italiennes ont dominé le paysage. Dans l'ensemble, la disponibilité a visiblement diminué. La demande ayant également baissé, les négociants ont rarement eu l'occasion d'adapter leurs prix précédents.

Raisins de table
Italian Italia, Crimson Seedless et Michele Palieri se trouvaient en haut de la fourchette. Le Turkish Sultana a joué un rôle important, notamment à Munich et à Cologne.

Prunes
La saison s'est terminée sur une note très quelconque. Les livraisons ont été sensiblement réduites. L'état des fruits s'est également quelque peu dégradé. La demande a été globalement assez limitée.

Citrons
La présence des importations sud-africaines et argentines a été limitée, tandis que l'importance des offres espagnoles et turques a augmenté.

Bananes
Globalement, l'offre et la demande ont été suffisamment équilibrées. Par conséquent, les négociants ont rarement eu à modifier leurs prix antérieurs.

Chou-fleur
Les offres locales ont manifestement prévalu. La demande n'était pas particulièrement forte en raison du beau temps. Elle a pu facilement être satisfaite.

Laitue
Dans le cas de la laitue, en plus des produits belges et nationaux, des produits italiens sont désormais disponibles. Toutefois, la qualité de ces produits laisse encore à désirer.

Concombres
Les concombres espagnols l'emportent sur les produits nationaux. La saison des produits nationaux approche lentement de sa dernière ligne droite. Dans certains endroits, la qualité de ces légumes laisse à désirer.

Tomates
Les produits néerlandais, belges, turcs et polonais constituaient la base de l'assortiment. La gamme était assez large, et les clients pouvaient choisir librement entre une qualité élevée et des offres plus ou moins chères.

Source : BLE


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)