Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.

Sign up for our daily Newsletter and stay up to date with all the latest news!

S'abonner I am already a subscriber
Klaus Burger, propriétaire de Fritz Burger & Co.

Volume d'approvisionnement normal, légère augmentation du prix des clémentines

La saison du raisin touche lentement à sa fin et laisse maintenant la place aux agrumes, confirme Klaus Burger, propriétaire de Fritz Burger & Co. « Nous proposons actuellement des clémentines de Calabre, qui sont à leur pic en termes de saveur. Nous disposons des calibres 2 et 3, ce dernier étant particulièrement adapté aux établissements tels que les jardins d'enfants et les hôpitaux. Le prix unitaire se situe dans une fourchette moyenne-basse, mais cela ne reflète en rien la qualité du produit. En raison de la sécheresse de cette année, les gros calibres sont difficiles à trouver dans tous les segments de produits. Dans ce domaine, la gamme de prix est très variable », explique Klaus Burger.


Özkan Özdil, vendeur principal, et Klaus Burger, propriétaire, sur le stand de Fritz Burger & Co. au marché de gros de Nuremberg

Quantité d'approvisionnement normale, légère augmentation des prix
« Dans l'ensemble, les volumes fournis se situent dans la fourchette normale. Actuellement, nous nous approvisionnons principalement en Italie, notamment dans les régions de Calabre et de Sicile, mais l'Espagne et la Turquie comptent également parmi les pays d'origine. En été, nous nous approvisionnons de nouveau en Afrique du Sud et en Argentine », précise Burger. Selon lui, le prix se situe actuellement dans la fourchette normale, même si de légers pics peuvent également être observés. « Toutefois, cela n'est pas lié aux prix à la production, mais plutôt aux coûts de transport et de carburant. »

Les achats ciblés sont le moteur du marché
En ce moment, les clients sont non seulement pointilleux, mais aussi très attentifs aux prix. « Il ne s'agit pas simplement du prix en soi, mais plutôt du fait d'acheter exactement ce qui figure sur la liste d'achats. Les consommateurs finaux semblent également faire des achats très sélectifs et ne pas acheter plus que ce qu'ils avaient prévu. En tant qu'entreprise, vous devez être capable de vous adapter à cette situation comme il se doit », déclare Burger.

Mais une certaine normalité se fait de nouveau sentir dans l'activité, en comparaison avec la période de pandémie qui, selon Burger, a été une « catastrophe dans le secteur de la gastronomie ». Certaines marchandises comme les salades colorées (c'est-à-dire les Lollo Rosso, etc.) n'ont pratiquement pas été achetées, d'autant plus que ce produit est de toute façon plus intéressant pour les clients de la gastronomie et moins pour les clients de détail. Dans le secteur de la gastronomie haut de gamme, on constate aujourd'hui des signes de reprise de la demande, mais la réouverture de ce secteur a été relativement lente. Ici, il est difficile de relancer les affaires, explique Burger.

La distribution alimentaire comme principal concurrent
« Les prix de l'énergie créent effectivement une incertitude. Or, nos prix de vente ne sont pas nécessairement devenus plus chers, à moins que quelqu'un ne fournisse directement le détaillant alimentaire. » En effet, Burger note que le ou les principaux concurrents ne sont plus les autres distributeurs sur le marché de gros, mais plutôt les détaillants alimentaires.

Selon lui, il est plus difficile que jamais de trouver du personnel. « Il faut vraiment aimer le marché de gros. Ceux qui aiment le travail resteront, bien sûr. Sinon, nous n'aurions pas existé depuis plus de 90 ans. »

Pour plus d'informations :
Klaus Burger
Fritz Burger GmbH & Co. KG
Leyherstr. 107
90431 Nürnberg
Tél. : 0911-313119
Fax : 0911-317543
Klaus Burger : 0172-8335111
info@burger-fruchtimport.de

Date de publication: