Berry Lovers

Début de la saison mexicaine de la myrtille et de la mûre sur les marchés internationaux

Au Mexique, la saison des baies a commencé en octobre et durera jusqu'en mai. Les prévisions pour cette saison sont bonnes en dépit du fait que les pluies au Mexique aient provoqué un démarrage lent.

Produce Lovers, un producteur, distributeur et exportateur de baies de l'état de Jalisco et Michoacan s'attend à ce que la production se normalise et que les myrtilles et les mûres, les produits les plus importants pour leur entreprise, aient maintenant un bon début de saison. Leur marché d'exportation le plus important est le Canada, ce qui les distingue de la concurrence, car d'autres pays ont tendance à exporter davantage vers les États-Unis.

Le deuxième marché le plus important pour les mûres de Produce Lovers est le Royaume-Uni, tant en termes de volumes que de prix, ce dernier étant précédé par le marché asiatique. La société prévoit expédier 400 tonnes de myrtilles au Canada, 300 tonnes au Royaume-Uni, 200 tonnes aux États-Unis et environ 100 tonnes au Japon cette année. Selon Gerardo Lopez, ils prévoient d'exporter « 1 million de kilos, dont 900 000 de fruits conventionnels et le reste de la production biologique. » 

« Nous avons récemment mis en production de nouveaux champs, donc le million de kilos à exporter sera tiré de notre propre production. Nous sommes actuellement à la recherche de variétés plus précoces et plus tardives, afin d'avoir une saison plus longue », dit Lopez.

Forte concurrence dans le secteur des myrtilles et presque nulle dans celui des mûres
Le marché des petits fruits croît chaque année et les exportateurs mexicains font face à une concurrence accrue d'autres pays qui augmentent leur production, ce qui entraîne une baisse des prix, surtout en Amérique du Nord. Selon Gerardo Lopez, « dernièrement, nous avons observé une préférence pour la myrtille mexicaine au Japon et au Royaume-Uni, où nous jouissons d'une très bonne réputation. »

« Notre principale compétition vient du Pérou et du Chili, qui ont une saison très similaire à la saison mexicaine, mais qui se termine presque deux mois avant la nôtre. Une fois leur saison terminée, nous rivalisons avec la Floride, mais les consommateurs préfèrent la myrtille mexicaine. Dans le cas de la mûre, la concurrence est complètement différente, puisque seul le Mexique a une bonne production. Malgré cela, on s'attend à ce que les exportations diminuent cette année, car certains agriculteurs indépendants ont connu une baisse de la production », a conclu M. Lopez.

Pour plus d'informations :
Gerardo A. López 
Produce lovers
Mexique
Tél : +52 477 104 2023
gerardo.lopez@producelovers.com 
www.berrylovers.net 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)