Céline Mura et Julien Causse, Rouquette

Belle époque : une marque premium qui a déjà trouvé son marché

Le melon est un produit phare de l’entreprise Rouquette, qui a pratiquement doublé ses volumes ces quatre dernières années. « Notre investissement est de plus en plus conséquent sur notre production de melons. Aussi bien sur notre bassin espagnol situé en Andalousie sur la province de Cadix que sur nos terres Tarn et Garonnaise dans le Sud-ouest de la France. Nous avons comme point d’honneur la satisfaction de nos clients tant quantitativement que qualitativement, sur un produit que nous maîtrisons de A à Z », raconte Julien Causse, commercial chez Rouquette.

L’entreprise possède 450 hectares de melons Charentais sur l’Espagne avec un potentiel de récolte de 8000 tonnes et 250 hectares sur la France pour 6000 tonnes.  

Un début de saison compliqué
En termes de production, on ne peut pas dire que la campagne Espagnole de melon ait démarré sur des chapeaux de roue : « Nous avons eu un début de campagne assez chaotique en effet. Nous avons connu comme la plupart des opérateurs des difficultés aussi bien sur les rendements que sur les calibres (plus petit qu’à la normal). Il a donc fallu adapter la commercialisation à cette situation, notamment en proposant des formats différents des formats habituels », explique Julien.

Puis, alors que les volumes s'intensifièrent et que le calibre augmenta s'adaptant ainsi aux attentes des clients, ce fut la consommation qui peina à décoller : « Durant les semaines 22 à 25, le temps ne nous a pas facilité la tâche. Nous n’avons vraiment pas eu un beau printemps. La qualité des melons est optimum, les calibres sont redevenus bons, mais la consommation n’était pas encore là. Désormais l’arrivée de l’été a redynamisée la campagne, permettant d’envisager une fin de saison en Espagne tout de même positive ».

D’ici quelques jours, la récolte du melon du sud-ouest va commencer. « La campagne française représente chaque année un challenge pour l’ensemble des metteurs en marché répartis sur trois bassins de production que sont le Sud-ouest, le Sud-est et la Charente. En effet, il y a toujours quelques semaines durant lesquelles les productions des trois bassins se « télescopent » générant un volume important pouvant parfois entraîner un déséquilibre entre l’offre et la demande. Durant cette période il est donc particulièrement important de se différencier en proposant un produit qualitatif appuyé par une stratégie marketing », explique Céline Mura, export manager chez Rouquette.

Une marque premium qui a déjà trouvé son public
Mais les aléas de la météo et du marché ne semblent pas avoir d’influence sur la marque premium Belle Epoque, créée il y a deux ans par l’entreprise : « Nous pouvons dire que nous nous en sortons bien, grâce à la qualité de nos produits, notamment à travers la marque Belle Epoque », explique Julien. « Nous avons sélectionné pour cette marque des variétés pour leur qualité organoleptique et gustatives, avec entre autres un taux Brix élevé », ajoute Céline.

En effet, depuis deux ans, l’entreprise a revu sa stratégie afin de créer une image de marque qui soit forte, unique et qui se décline sur toute sa gamme de fruits : « Avant nous avions des marques standards pour chacun de nos fruits et nous choisissions les lots en fonction de la demande des clients. Mais nous ne différencions pas spécialement la qualité de nos produits. Aujourd’hui, Belle Epoque nous permet de le faire. A travers cette marque premium, nous valorisons la qualité de nos fruits et avons un suivi de gamme », explique Julien. Il est effectivement possible de retrouver parmi les produits Belle Epoque du melon, mais aussi des pommes, des Reines-claudes et des kiwis.

Bien que son entrée sur le marché soit récente, Julien et Céline s’accordent à dire que Belle Epoque n’aura pas mis longtemps à trouver son public : « ça accroche bien. Les clients nous en redemandent, et apprécient tant la qualité du produit que son joli plateau en bois, qui la différencie également des marques standards. Maintenant, les gens veulent de la Belle Epoque aussi bien en France qu’à l’International ».


Julien Causse, Céline Mura et Bernard Moles, au milieu des champs de melons

A propos de Rouquette
Le groupe familial Rouquette est un expéditeur-producteur, possédant trois stations en France et une en Espagne. La gamme travaillée met particulièrement en valeur les produits du Sud-Ouest à travers la pomme, le melon, le kiwi, la fraise et la prune. Rouquette commercialise aussi bien ces produits sur le marché français que sur les marchés exports sur tous les réseaux de distribution.

« Nous travaillons à peu près 50 000 tonnes de fruits par an à savoir 15 000 tonnes de melons, 15 000 à 20 000 tonnes de pommes, 2 000 tonnes de prunes, 9 000 tonnes de kiwis et 4 500 tonnes de fraises », explique Julien.

Pour plus d’informations :
Rouquette
17 chemin de Lender
82 300 Monteils, France

Céline Mura
Tél. : +33(0)5.63.65.14.78
Cell.: +33(0)6.85.42.53.33
celine@grouperouquette.fr 

Julien Causse
Tél. : +33(0)5.63.65.14.76
Cell.: +33(0)6.48.74.41.07
julien@grouperouquette.fr 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)