Voyage d'étude de l'ONF à Fruithandel Wouters

Belgique : « J'ai peur de ce qu'il va se passer lors de la prochaine saison fruitière »

L'ONF Kring Zeeland / Noord-Brabant et le département Delta Noord de l'ONF ont récemment effectué un voyage d'étude de deux jours en Allemagne (lien vers l'article en néerlandais). La première entreprise visitée a été Fruithandel Wouters à Rummen, en Belgique.

« Après la chute du rideau de fer, les premiers camions tchèques et polonais ont traversé le pays pour acheter des fruits. La Russie les a rejoints un peu plus tard, et depuis lors, la Belgique a exporté en Russie un énorme volume de fruits, principalement de la poire Conférence. Une grande partie du secteur belge des fruits de premier plan s'est concentrée uniquement sur la Russie. Les sanctions ont donc été un coup dur. Il faut savoir que 90 % de nos ventes proviennent de nos clients russes », déclare Kris Wouters de Fruithandel Wouters. « Cette année, avec le temps sec et les grands volumes qui l'accompagnent, a été une année très difficile. J'ai peur de ce qu'il va se passer la saison prochaine. » 

« Les producteurs n'ont pas assez d'alternatives »
Wouters ne sait pas comment résoudre la situation dramatique des fruits en Belgique, mais il est clair qu'il y a trop de produits sur le marché, que les producteurs n'ont pas assez d'alternatives et que la consommation de fruits en Belgique devrait augmenter. « Aucun pays au monde ne se porte aussi mal en ce qui concerne les fruits de qualité que la Belgique. Pourtant, nous espérons que la saison prochaine sera meilleure. Apparemment, la Pologne a moins de pommes à cause du gel. L'Italie a également moins de poires et certaines régions belges ont été touchées par la grêle. »

La poire Conférence
« Malgré les prix bas, nous n'avons pas trouvé de nouveau marché pour nos poires Conférence cette année. Certains pays ne veulent pas de poires à peau rugueuse, peu importe leur goût. Le Moyen-Orient est un marché conservateur qui préfère les petites poires rouges. Ils ne veulent pas de Conférence. Ils préfèrent manger une poire qui a l'air bonne mais qui a moins bon goût. Un projet pilote a déjà été réalisé avec la poire Conférence au Vietnam, mais les vietnamiens ne veulent pas non plus d'une poire à peau rugueuse, tout comme les consommateurs du Moyen-Orient », poursuit Kris.

« QTee assure l'élargissement de la clientèle » 
En 2011, Wouters a découvert la poire Celina (nom de marque : QTee) en Norvège. « Nous avions déjà fait plusieurs essais avec des poires rouges sud-africaines, mais tous ont échoué. Cependant, la QTee rouge a très bien fonctionné sur les sols belges. QTee a maintenant été plantée dans 11 pays, et la poire a été vendue à 21 pays différents l'année dernière. D'ailleurs, il faut savoir que l'année dernière, nous avons eu beaucoup de petites poires en raison du temps sec, et elles étaient très populaires au Moyen-Orient », explique Kris. La QTee est une variété précoce, récoltée environ 2,5 semaines avant la Conférence. « Il est bon que la période de récolte ne chevauche pas celle de la Conférence. De cette façon, les producteurs peuvent mieux étaler la période de pointe. »

Pour plus d'informations :
Kris Wouters
Fruithandel Wouters
Casteellaan 21  
3454 Rummen, Belgique
Tél. : +32 475 28 36 96
kris@woutersfruit.be
www.qtee-pear.com 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)