Rétrospective et perspectives de la saison pomicole 2019/20

« On attend des prix élevés pour les pommes de plus gros calibre pour la saison à venir »

Jeudi dernier, lors du salon Prognosfruit à Alden Biesen, en Belgique, les pronostics optimums pour les fruits ont été présentés. La production européenne de pommes devrait s'élever à 10 556 000 tonnes cette année. C'est 20 % de moins que l'an dernier et 8 % de moins que la moyenne des trois dernières années.


Philippe Binard

Retour sur la saison 2018/19
Philippe Binard de la World Apple and Pear Association (WAPA) a fait le bilan de la saison 2018/19. L'an dernier, 12 611 000 tonnes de pommes étaient attendues, mais les chiffres réels ont affichés 13 275 000 tonnes. La saison 2018/19 a été supérieure à celle des dix dernières années en ce qui concerne les chiffres de production. D'autre part, les prix étaient beaucoup plus bas que ceux de la saison 2017/18, et étaient également inférieurs à la moyenne quinquennale.

En juillet de cette année, les stocks de pommes étaient beaucoup plus élevés que ceux de 2017-2018, et aussi plus élevés que la moyenne quinquennale. En raison de la production élevée, les importations ont été beaucoup moins importantes en 2018/19 qu'au cours de la saison précédente. Bien que les chiffres complets ne soient pas encore disponibles, le volume des importations pour la période allant de janvier à juillet a été beaucoup moins important.

« La saison 2018/19 s'est caractérisée par des conditions météorologiques extrêmes, notamment une longue vague de chaleur, des tempêtes de grêle, un temps sec et des fluctuations anormales de température », explique M. Binard.

Perspectives pour 2019/20
Pour les principales variétés, on s'attend à une diminution de la production dans beaucoup de variétés et notamment une diminution de 60 % pour la Jonagored en particulier, mais pas pour la Gala. Parmi les variétés Club, les 11 variétés les plus importantes devraient voir leur production s'accroître.

« Des prix plus élevés sont attendus pour les grands calibres »
Selon Helwig Schwartau d'Ami, le fait le plus important cette année est que les allemands ont beaucoup moins de pommes « de potager », ce qui pourrait entraîner une hausse du volume des achats et des prix moyens au détail à l'automne. On s'attend néanmoins à ce qu'il y ait plus de vieilles pommes en septembre en raison des vieux stocks, mais également à ce qu'il y ait beaucoup de petites tailles, de sorte que les prix des tailles 75-80-85 augmenteront. 


Helwig Schwartau

« Par rapport à l'année dernière, la durée de conservation sera bien meilleure, ce qui pourrait entraîner une augmentation des exportations vers l'Amérique latine et l'Asie. L'Inde est un marché à surveiller. Le marché indien est en croissance et ils paient un prix intéressant pour des produits de bonne qualité », explique M. Helwig.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)