Marché mondial : le kiwi

Bien que la Nouvelle-Zélande ait réalisé une récolte record de kiwis l'année dernière, les régions productrices de l'hémisphère nord sont confrontées à une baisse de volumes suite, notamment, aux conditions climatiques. L'Espagne et l'Italie font état de baisses de près de 8 %. Le volume de kiwis étant moindre sur le marché, même si la demande est raisonnable, les prix sont légèrement plus élevés cette année. Hormis les kiwis jaunes et verts, les kiwis rouges gagnent également en popularité en tant que produit de niche ; les prix sont en hausse, surtout en Chine.

Nouvelle-Zélande : récolte record pour les kiwis
En novembre, Zespri a envoyé les dernières cargaisons de kiwis néo-zélandais de la saison, lesquelles sont arrivées en décembre. Pour la saison 2020, la société rapporte avoir utilisé 49 navires frigorifiques affrétés et 17 829 conteneurs réfrigérés pour expédier environ 157 millions de boîtes de classe 1 (600 000 tonnes de kiwis Zespri SunGold, Green et Zespri Red) destinées à des clients dans plus de 50 pays. Au total, plus de 87 millions de boîtes de kiwis Zespri SunGold et 70 millions de boîtes de kiwis verts ont été livrées.

La société affirme que malgré la pandémie de coronavirus, la saison a été à nouveau très bonne. « Nous avons eu la chance, grâce au soutien du gouvernement et de nos communautés, de pouvoir continuer à fonctionner et à livrer la production de cette saison aux consommateurs du monde entier », a déclaré un responsable. « Toute la chaîne d'approvisionnement, y compris le personnel du port de Tauranga, a travaillé incroyablement dur pour expédier la récolte record de cette saison. La Nouvelle-Zélande a encore une fois cette saison livré plus de kiwis Zespri SunGold que de kiwis verts, tout en ayant obtenu la plus grande récolte à ce jour ».

Allemagne : marché du sud en pleine expansion
En raison des basses températures, la demande de nombreux fruits a diminué. Celle des kiwis, quant à elle, est en hausse, surtout dans le sud de l'Allemagne. La saison européenne bat toujours son plein, avec une production en provenance de France, de Grèce et d'Italie. La France est en tête en termes de prix, avec une moyenne de 3,24 euros par kilo pour les gros calibres. La Grèce, quant à elle, ne facture qu'environ 1,59 euro/kg.

Après des années de croissance, les importations de kiwis semblent stagner légèrement en Allemagne. Au premier trimestre 2020, environ 27 000 tonnes ont été importées, soit environ 5 000 tonnes (15 %) de moins qu'au premier trimestre 2019. Tout au long de l'année 2019, 108 000 tonnes de kiwis ont été importées. En moyenne, les Allemands consomment environ 1,3 kg de kiwis par personne et par an. Cela représente une augmentation d'environ 15 % par rapport à 2018. L'Italie reste le principal fournisseur, avec un peu moins de 60 % du volume total. La Nouvelle-Zélande et la Grèce suivent loin derrière.

France : faibles volumes sur le marché
La production française est négligeable cette année, si l'on en juge par les volumes. Le prix est donc primordial pour la production française ; une bonne qualité doublée d'un Brix élevé peut aider dans ce sens.

Espagne : coûts d'importation plus élevés ouvrant des débouchés à la production nationale
La production de kiwis espagnols a été réduite de 6 à 8 % cette saison par rapport à la précédente. La vente de kiwis de Galice et des Asturies, principales zones de culture en Espagne, a commencé en décembre avec une abondance de gros calibres. Les petits calibres sont devenus plus chers et se vendent à des prix semblables à ceux des kiwis de taille moyenne.

Selon un négociant espagnol, les ventes de kiwis sont soutenues et les prix sont intéressants. « Il n'y a pas beaucoup de fruits de seconde catégorie ou de taille trop petite cette saison. Nous constatons également une diminution de la concurrence des kiwis italiens et grecs, dont la récolte semble également avoir été réduite. Les importations sont plus chères cette année, ce qui laisse plus de place aux kiwis espagnols ». La saison des kiwis espagnols se terminera plus tôt en raison de la légère baisse de production et des bonnes ventes réalisées entre fin mars et mi-avril.

Les ventes de kiwis en Espagne augmentent en moyenne de 8 % par an. Il s'agit d'un produit de consommation très prisé. L'Espagne a l'un des taux de consommation par habitant les plus élevés (3 kilos par an, par habitant).

Italie : les exportations de kiwis verts commenceront à augmenter en février
Durant la pandémie, le kiwi est resté l'un des fruits les plus populaires sur le marché européen. La vente de kiwis verts se déroule plutôt bien, tant en termes de qualité que de prix, malgré la concurrence grecque. En Europe, la demande, et donc les prix du marché, devraient commencer à augmenter à partir de la mi-février, surtout au printemps, à la veille de Pâques. Il convient également de noter que les kiwis verts biologiques se portent bien, la demande et les prix étant en hausse dans le monde entier, en particulier en Amérique du Nord.

Outre les kiwis verts, l'Italie cultive également des kiwis jaunes. La production du pays était assez faible en 2020, bien qu'il y ait des différences entre les zones de culture. La production augmente régulièrement, mais pas assez pour répondre à la totalité de la demande du marché. Après tout, le kiwi jaune est en train de gagner en popularité par rapport au kiwi vert. Le kiwi rouge quant à lui reste un produit de niche, avec des lots limités disponibles sur le marché. Néanmoins, les prix sont plus élevés que prévu.

Grèce : des prix légèrement plus élevés que l'an dernier
La Grèce dispose de grands volumes cette saison. La qualité semble bonne, mais les tailles sont un peu plus petites que l'année dernière. La demande est quant à elle assez bonne. Le coronavirus a conduit plusieurs pays à introduire davantage de mesures, mais cela ne devrait pas avoir de répercussions sur la saison des kiwis en Grèce, étant donné que les exportateurs grecs suivent les directives et protègent leurs travailleurs. Les prix sont cependant légèrement plus élevés que la saison dernière.

Turquie : un marché d'exportation relativement nouveau
En termes d'exportation de fruits, le kiwi est un produit relativement nouveau pour la Turquie. Diverses entreprises effectuent cette année leurs premières expéditions de kiwis à grande échelle. Leurs marchés cibles sont le Moyen-Orient, l'Italie et l'Espagne. La Russie est également un marché potentiel, tout comme les supermarchés allemands. Les Turcs sont confrontés à la concurrence de la Grèce et de l'Italie, mais estiment qu'ils sont tout à fait capables de rivaliser en termes de qualité et de prix.

Afrique du Sud : une demande plus faible en raison du manque de touristes
La production des kiwis locaux Hayward ne commencera pas avant mars, ce qui signifie que les kiwis disponibles sur le marché sud-africain sont actuellement importés d'Italie et d'Espagne. Une grande partie de la demande de kiwis provient normalement de l'industrie du tourisme, durement touchée par le coronavirus. Un agent de marché indique que l'on trouve des kiwis toute l'année. Après la saison italienne, le pays se tourne immédiatement vers l'offre néo-zélandaise. La production nationale comble les lacunes. D'autres kiwis jaunes sont plantés pour le marché d'exportation, pour la période où la Nouvelle-Zélande n'est pas encore en saison.

États-Unis : une offre abondante et des prix élevés
La saison dernière, la récolte en Californie a été légèrement inférieure en termes de volume, mais avec une abondance de gros calibres. Actuellement, l'État a encore environ 60 % de ses kiwis en stock et tout se déroule selon le planning prévu. La demande est bonne et les prix sont assez stables, et en raison de la plus petite récolte, ils sont plus élevés que l'année dernière.

Canada : une carence possible cette année sur le marché
Les kiwis actuellement disponibles au Canada proviennent d'Europe, en particulier de Grèce et d'Italie, avec une certaine production espagnole ici et là. Toutefois, les volumes sont inférieurs à ceux de la saison précédente. En attendant, la demande progresse, ce qui est normal après Noël, indique un importateur de l'Ontario. La pandémie de coronavirus a également donné un coup de fouet à la demande de kiwis, entraînant une plus forte croissance du chiffre d'affaires de son entreprise. Les prix du marché sont également plus élevés que la saison dernière en raison du coronavirus et ils devraient encore augmenter en février.

La forte demande pourrait conduire à une fin prématurée des stocks européens et donc éventuellement à des pénuries. Cela créerait un léger déficit sur le marché. Il est en effet probable que le Chili commence une semaine plus tard et il n'existe pas d'estimation définitive de la récolte pour la prochaine saison de la Nouvelle-Zélande. Selon l'importateur, la question est de savoir si les kiwis européens resteront disponibles pour l'exportation ou si l'Italie et la Grèce conserveront plus de lots pour leurs propres marchés.

Chine : des chiffres d'exportation plus bas, seuls les kiwis rouges ont bien marché cette année
Les exportations totales de kiwis chinois sont inférieures cette année à celles des années précédentes. Les prix des kiwis verts et jaunes, en particulier, ont baissé et les ventes ont été décevantes. En revanche, les kiwis rouges se sont bien comportés sur le marché, avec un prix plus que doublé.

Le prix à l'origine pour les kiwis rouges est plus faible cette saison que les années précédentes. La qualité des fruits et la durée de conservation sont satisfaisantes. Le prix du marché a ensuite presque doublé par rapport au prix de la récolte. Les réseaux sociaux en Chine ont joué un grand rôle dans la relance de ce marché. Beaucoup de fruits ont été vendus rapidement par le biais de retransmissions en direct, entraînant une réduction des stocks et une augmentation rapide des prix.

En termes d'exportations, le kiwi rouge est un produit haut de gamme sur le marché étranger. Le prix est beaucoup plus élevé que celui des kiwis verts et jaunes. L'Asie du Sud-Est est actuellement la principale destination pour cette variété, fortement perturbée par le coronavirus sur le marché extérieur. Cela a entraîné une baisse des exportations par rapport aux années précédentes. Les conditions du marché pour les kiwis importés n'ont pas non plus été favorables cette année. Le kiwi jaune Dori et le kiwi vert Hayward d'Italie ont enregistré de mauvaises ventes en Chine. Cette situation s'explique notamment par une baisse de la production ayant entraîné une hausse des prix. Par ailleurs, les coûts de transport sont très élevés actuellement. Pour éviter les risques, de nombreuses entreprises italiennes ont réduit leurs exportations vers la Chine.


La semaine prochaine : aperçu du marché mondial de la myrtille


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)