André Boon, Scherpenhuizen :

«L'offre massive de mangues brésiliennes exerce une pression sur les prix»

Les mangues brésiliennes sont actuellement disponibles en abondance sur le marché européen. «Chaque semaine, 250 à 260 conteneurs sont expédiés en Europe, soit 20 % de plus que l'an dernier. Cela a une incidence sur les prix, qui se situent à un niveau nettement inférieur à celui de l'année dernière», explique André Boon de Scherpenhuizen.

«L'approvisionnement en mangues Kent, Keitt, Tommy Atkins et les dernières Palmer du Brésil assurent un grand approvisionnement du marché. La demande est raisonnable, mais en raison des volumes importants, les prix continuent d'être sous pression. Heureusement, la saison espagnole de la mangue Osteen se termine et les prix de la mangue brésilienne devraient donc augmenter», poursuit André.

«D'autre part, le Pérou a déjà recommencé à expédier des mangues par fret aérien. Les premières cargaisons maritimes commenceront dans deux semaines, de sorte que les premières arrivées pourraient avoir lieu pendant la première semaine de décembre. Le mois de décembre sera certainement intéressant», conclut l'importateur. «La saison péruvienne se terminera plus tôt que l'an dernier. Au total, ils ont 20 à 25 % de mangues en moins, mais ce sera certainement suffisant pour fournir tout le marché en mangues».

Pour plus d'informations :
André Boon
Scherpenhuizen
T : +31 402 58 46 69
M : +31 6 54 72 88 50
A.Boon@scherpenhuizen.nl
www.scherpenhuizen.nl


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)