La Colombie prévoit d'être le deuxième plus gros producteur d'avocats d'ici 2040

L'avocat devient le produit phare de l'agriculture colombienne. Après des années d'efforts de la part des entités gouvernementales et des entreprises productrices, la Colombie espère devenir le deuxième producteur mondial d'avocats d'ici 2040.

La croissance rapide de la Colombie est due à un important investissement étranger dans le secteur agricole, à travers de nouveaux produits tels que l'avocat et les fruits exotiques. La disponibilité de terres à des prix abordables, l'absence de saisonnalité extrême et l'accès à deux océans ne sont que quelques-uns des avantages qui permettent au pays de se démarquer des autres options d'investissement en Amérique du Sud. Selon l'étude de ProColombia sur l'avocat de septembre 2019, quelques exemples de succès de l'investissement étranger dans le pays sont Green Fruit Avocado, Camposol, Rans, et Westfalia Fruit Colombia.

Green Fruit Avocado est une entreprise américaine qui fournit actuellement ses produits du Mexique et de la Colombie. Cet organisme prévoit de terminer l'année 2019 en ayant investi dans le pays plus d'un million de dollars lorsque la plantation des cultures sera terminée. ProColombia affirme qu'elle investira l'argent dans environ 300 hectares pour planter des avocats dans les villes de Trujillo et Bolivar dans le département de Valle del Cauca.

D'autre part, la société péruvienne Camposol a investi dans des zones de production qui ont encore un espace de croissance plus important, comme Quindio. Ce faisant, ils espèrent compléter leur offre d'avocats sur le marché international, qu'ils cultivent au Pérou. « L'objectif de l'entreprise péruvienne sera de produire environ 40 000 tonnes d'avocats sur le territoire colombien d'ici 2025 », selon l'étude de ProColombia.

En 2017, la société coréenne Rans est arrivée en Colombie pour investir dans l'agriculture. Au début, ils ont ouvert un bureau à Bogota et acheté des machines pour produire des avocats et des fruits exotiques destinés à l'exportation afin d'envoyer ces produits sur les marchés coréen et japonais. Selon ProColombia, 60 % de la production de l'entreprise sera constituée d'avocats Hass et les 40 % restants de fruits exotiques, tels que la gulupa, la grenadelle, la narangille, le pitaya et la groseille du Cap, entre autres.

Enfin, la société sud-africaine-chilienne Westfalia Fruit Colombia a été l'une des plus populaires en 2019 depuis qu'elle a commencé l'année en ouvrant sa deuxième usine de conditionnement à Sonson, Antioquia. Actuellement, l'entreprise possède 300 hectares de cultures. De plus, elle commercialise l'avocat de plus de 140 producteurs du pays.

Ce ne sont là que quelques exemples des nombreuses entreprises qui ont commencé à investir dans le pays cette année. Les Colombiens s'attendent également à ce que l'accueil du Congrès Mondial de l'avocat continue de générer de nouvelles possibilités d'investissement. Ces investissements ont un impact positif sur le pays, ils créent de nouveaux emplois, accélèrent la croissance du secteur et apportent une reconnaissance mondiale au secteur agricole du pays. L'industrie de l'avocat permet de mettre en lumière les campagnes colombiennes comme la nouvelle richesse du pays.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)