La consommation d'avocats par habitant en Europe reste inférieure d'un tiers à celle des États-Unis

Malgré la croissance continue de l'industrie de l'avocat ces dernières années, le directeur général de Camposol International, José Antonio Gómez Bazán, a déclaré que la demande pourrait encore augmenter sur les principaux marchés de destination, tels que l'Europe et les États-Unis.

De 2013 à 2020, les États-Unis ont vu le volume d'avocats sur le marché quadrupler, pour atteindre 1 231 000 tonnes. Au cours de la même période, le marché européen de l'avocat a quintuplé, atteignant 667 000 tonnes. Cette croissance est principalement due au Pérou et à d'autres origines.

M. Gómez Bazán a déclaré qu'avec 1,11 kilo, la consommation d'avocats par habitant en Europe représente toujours un tiers de celle des États-Unis, qui s'élève à 3,71 kilos par personne, bien qu'elle augmente régulièrement. Il ajoute que la consommation par habitant aux États-Unis est passée de 1,05 kilos en 2003 à 3,71 kilos en 2020, tandis qu'en Europe, elle est passée de 230 grammes à 1,11 kilos au cours de la même période.

Selon une étude mondiale de Hass Avocado réalisée en 2019, près de 50 % des ménages américains ne consomment pas d'avocats. En d'autres termes, ce marché a le potentiel de doubler en termes de volume. Bien que, souligne-t-il, « beaucoup de travail reste à faire pour augmenter le volume et maintenir les prix stables ».

Par ailleurs, si la consommation européenne égalait celle des États-Unis, le marché européen aurait potentiellement la capacité de tripler en taille et d'atteindre près de 2 000 000 de tonnes. « Ce serait formidable d'y parvenir, mais c'est une tâche très délicate. Vous devez faire les promotions que le marché exige, car sinon, toute la croissance en termes de volume se paiera au prix, comme nous l'avons vu cette année ».

Concernant le marché chinois, selon lui à l'époque, c'était le grand espoir de croissance pour le Pérou et d'autres pays fournisseurs d'avocats comme le Chili ; mais, les choses ont commencé à se gâter en raison de problèmes d'approvisionnement.

Quant au Pérou, il a déclaré que son approvisionnement cette année avait été affecté par certains problèmes de qualité (points noirs). « S'il est vrai que l'offre est arrivée en Chine cette année, les prix n'ont pas été aussi bons que prévu, principalement à cause des problèmes de qualité ».

D'après le représentant de Camposol, le grand défi en Chine est de parvenir à un approvisionnement durable et d'investir dans le marketing et la publicité afin que les Chinois consomment ce fruit.

 

Source : agraria.pe


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)