Michiel Vermeiren, Coopérative Hoogstraten :

« Offre abondante de fraises de qualité à des prix avantageux : une période idéale pour davantage de promotions »

Cette semaine en Belgique, la Coopérative Hoogstraten a lancé un appel : c'est le moment de faire le plein de fraises. « Nous espérons convaincre les acheteurs d'acheter davantage de fraises. En effet, la quantité de fraises disponibles à des prix avantageux est importante. C'est donc le moment idéal pour faire des promotions supplémentaires afin que ces fraises de qualité supérieure se retrouvent sur le marché », explique Michiel Vermeiren.

Selon lui, la grande quantité de fraises sur le marché résulte d'une combinaison de facteurs. « Ce n'est pas tant que nos producteurs ont planté beaucoup plus, mais les volumes sont en train de converger. Cela s'explique notamment par le fait que les grosses productions extérieures des autres pays arrivent sur le marché au même moment. La consommation a également diminué. »

Tout cela se traduit par le cours moyen actuel, bien trop bas pour cette période de la saison. « Les autres années, nos fraises Hoogstraten occupaient une position privilégiée sur le marché norvégien. Cette année, les volumes sont en baisse à cause de facteurs tels que l'offre de fraises espagnoles qui se prolonge plus longtemps que les années précédentes », explique Michiel.

« De plus, la production de plein champ a commencé tôt en Allemagne. Les pays d'Europe de l'Est offrent également beaucoup de fraises. La Grèce, par exemple, envoie actuellement beaucoup de fraises par ce canal qu'elle envoyait habituellement en Russie. Cela crée des volumes supplémentaires sur ce marché. De bons volumes sont déjà disponibles aux Pays-Bas et en Belgique en raison du beau temps. »

« Parallèlement, les détaillants locaux affirment que la situation économique actuelle et les prix élevés de l'énergie font que le pouvoir d'achat est considérablement réduit dans son ensemble », poursuit Michiel. « Les consommateurs se rabattent sur les fruits et légumes de base au détriment de nos fraises. »

« Nos producteurs sont donc confrontés à une saison difficile qui, compte tenu des circonstances actuelles, ne devrait pas changer de sitôt. Compte tenu de l'augmentation des coûts, le grand retard des prix leur rend la tâche encore plus difficile. Mais comme je l'ai dit, les fraises sont de première qualité et nous espérons toujours que les gens apprécieront pleinement les fraises de Hoogstraten avec ce temps estival ». 

Pour plus d'informations :
Michiel Vermeiren
Coopérative Hoogstraten
59 Loenhoutseweg
Hoogstraten, Belgique
Tél. : +32 (0) 334 00 233
michiel.vermeiren@hoogstraten.eu
www.hoogstraten.eu


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)