Saison polonaise de la pomme de terre très difficile ; importations nécessaires en raison des pénuries

La sécheresse de l'été dernier a eu un impact important sur la saison européenne de la pomme de terre. Ces difficultés se sont également fait sentir en Pologne où les négociants ont dû importer des pommes de terre pour être en mesure de répondre à la demande intérieure. Bien que la situation soit stable aujourd'hui, il y a de fortes chances pour que les importations augmentent début 2020.

« Quand on parle de la saison de la pomme de terre cette année, la sécheresse de l'été dernier a été le principal problème pour les producteurs de toute l'Europe. Pour certains, c'était pire que pour d'autres, mais les conditions météo extrêmes ont entraîné une pénurie de pommes de terre nouvelles. La Pologne est un acteur majeur en matière de pommes de terre de primeur. Normalement, l'offre est abondante et les producteurs seront toujours en mesure de vendre la totalité de leur production, même sans contrat. Ils veulent aussi vendre leurs produits rapidement pour pouvoir utiliser ces mêmes champs pour commencer à cultiver des choux-fleurs ou d'autres légumes. C'est comme ça depuis aussi longtemps, mais cette année a été très différente », a déclaré Łukasz Ostrowicz du négociant polonais de pommes de terre Bugaj.

Cette année, la Pologne ne disposait pas d'une abondance de pommes de terre nouvelles, ce qui a eu un impact considérable sur le marché, explique M. Ostrowicz. « Il y a eu des pénuries depuis le début de la sécheresse et il a été très difficile de répondre à la demande du marché intérieur. C'était tellement grave que nous avons dû importer des pommes de terre d'Allemagne et du Royaume-Uni, ce qui n'arrive presque jamais. Les prix étaient trois ou quatre fois plus élevés que d'habitude. Heureusement, les pluies ont commencé en août et la situation s'est améliorée depuis. Les prix ont chuté et, surtout lorsque d'autres pays européens sont entrés sur le marché, ils ont exercé une pression encore plus forte sur les prix des pommes de terre polonaises, même si les volumes disponibles ne sont pas si importants. »

Bien que certaines régions aient connu de très mauvaises conditions climatiques, le nord de la Pologne a été épargné. La région disposait donc de volumes plus importants et a pu vendre aux prix fixés. « On pourrait dire que certains de ces négociants et producteurs auront connu la meilleure saison qu'ils n'aient jamais eue. Dans l'ensemble, je pense que les prix élevés ont compensé une partie des pertes que les producteurs polonais auraient subies autrement, mais si les producteurs n'avaient pas de système d'irrigation, ils auraient certainement eu une saison difficile », a déclaré M. Ostrowicz. « Notre approvisionnement en pommes de terre est maintenant stable, mais je m'attends à ce qu'il y ait de nouveau des pénuries prochainement. Peut-être qu'à la fin de cette année, ou au début de l'année prochaine, nous devrons recommencer à importer des pommes de terre d'Allemagne et d'autres pays européens. C'est une année très étrange. »

Pour plus d'informations : 
Łukasz Ostrowicz
BUGAJ Sp. z o.o.
Tél. : +48 698 678 536
lukasz.ostrowicz@fhbugaj.pl 
www.fhbugaj.pl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)