Olivier Barlaguet, Saveurs des Clos :

« La production de la salade française continue de baisser »

A l'image de la saison précédente, cette année semble être une bonne année pour les producteurs de salade. « Il y a un très bon écoulement pour toutes les espèces : les laitues, les batavias, les feuilles de chêne mais aussi les chicorées (frisées/scaroles), » rapporte Olivier Barlaguet du Groupe Coopératif Saveurs des Clos. « Les prix ont été bons depuis novembre. Chez nos clients, les salades se vendent autour de 70 centimes d'euros par pièce. »

Selon Olivier, le bon niveau des prix est dû à une baisse de la production en France. « Chaque année, les producteurs plantent de moins en moins de laitues. Les dix dernières années ont été très difficiles au niveau de la rémunération aux producteurs. Du coup, ils se sont désengagés de la salade au profit d’autres productions. Comme tout le monde, nous avons diminué notre production aussi. » Selon Olivier, la diminution de l’offre a amélioré la situation sur le marché à partir de l’année dernière. « Cette année, la situation sur le marché est positive, mais la campagne n’est pas encore terminée. »

D’autres facteurs propices à la bonne dynamique du marché actuel :
il y a deux autres facteurs qui font que le marché se porte bien. « D’une part, nous avons eu un froid précoce en novembre, ce qui fait qu’il y a encore moins de salades disponibles. D’autre part, les conditions climatiques en Espagne ont été compliquées cette année. »

Olivier explique : « Fin octobre, les régions espagnoles de production de la salade ont pris beaucoup d’eau ce qui fait que les volumes espagnols ont fortement diminué. Il s’est créé un manque sur le marché de l’industrie, mais aussi sur le marché du frais. Depuis, les industriels cherchent de la salade partout : même chez des entreprises qui normalement ne fournissent que le marché du frais. Les prix en 4ème gamme sont plutôt à la hausse. C’est assez exceptionnel, car les années précédentes il était impossible de faire monter ces prix. »

Les prix courants permettent une bonne rémunération aux producteurs. Olivier insiste sur le fait qu’il faut maintenir ces bons prix pour que la culture de la salade l’hiver ne disparaisse pas en France. « Si nous voulons faire perdurer la production de salades sous abris en France, il faut la mettre en valeur. »

Saveurs des Clos écoule la moitié de sa production sur le marché du frais. L’autre moitié est vendue aux industriels en France et à l’étranger. L’entreprise exporte surtout sur l’Allemagne et au Danemark. Tous les volumes exportés sont commercialisés sous contrat.


François Bes, directeur de Saveurs des Clos au Medfel 2019

Pour plus d’informations :
Saveurs des Clos
Tél : +33 (0)4 68 84 01 30
olivier@saveurs-des-clos.com  
www.saveurs-des-clos.com  


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)