Gerard Vos, Vos Onions :

« La demande d'oignons n'est pas mauvaise pour février »

Bien que les exportations d'oignons néerlandais ne soient plus aussi importantes qu'à l'automne, l'emballeur Gerard Vos de Vos Onions de Veen n'est pas mécontent de la situation du marché. « Je pense que tout se passe bien. La demande est bonne pour février. Nous n'atteignons pas les chiffres d'exportation d'automne, mais je ne trouve pas cela décevant », explique Gérard.

« Il y a encore une demande assez large. L'Amérique centrale et l'Extrême-Orient sont de bons acheteurs et il y a également une certaine demande en provenance de l'Afrique. »

« Nous attendons toutefois la demande de l'Europe car de nombreux pays européens sont actuellement encore autosuffisants. Un avantage est que les oignons de cette année sont de bonne qualité », explique Vos.

Vos Onions a ouvert ses portes dans le parc d'activités de Bagijnhof il y a plus de dix ans à Veen, dans la province néerlandaise du Brabant. L'entreprise trie et conditionne les oignons pour un groupe d'exportateurs réguliers. La plupart des oignons sont achetés sur le marché libre par l'intermédiaire de courtiers.

« Il est cependant difficile de bien gagner pour le moment. L'agriculteur a confiance dans le marché, bien sûr c'est son droit, et le marché se porte bien jusqu'à présent. Cependant, les exportations actuelles sont trop basses par rapport à la capacité de tri actuelle. Les prix varient entre 0,17 € et 0,22 €, selon la taille des oignons. Ils sont à nouveau en hausse, mais il n'est pas encore possible d'estimer l'évolution du marché », conclut le conditionneur.


Pour plus d'informations : 
gerard@vosonions.nl

 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)